Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 06:41

étant donné que j'ai ingurgité les 10 épisodes en seulement quelques jours, je ne peux qu'en faire un billet.

le pitch d'allociné:

Des millions d'années après l'extinction de la civilisation que nous connaissons, les Quatre Terres sont menacées par la mort imminente de l'Arbre protecteur Ellcrys qui renferme des forces terribles et obscures. A chaque feuille tombée, les démons se réveillent de l'au-delà. La princesse Amberle, le demi-elfe Wil et la solitaire Eretria commencent alors leur quête contre les forces du Mal. Ils sont guidés dans ce combat par le druide Allanon, lequel maîtrise la magie...

série: les chroniques de Shannara

alors, on prend les éléments classiques de la fantasy: des elfes, des gnomes, des trolls et des humains.

on envoie la jolie princesse elfe en quête pour sauver le monde et on l'accompagne d'une voleuse humaine rebelle et d'un mi-humain, mi-elfe qui vient de découvrir que son père n'était pas celui qu'il croyait.

et la sauce prend, en tout cas elle a pris pour moi, j'ai vraiment bien aimé cette série et ça m'a donné envie de lire les bouquins (quand j'aurai fini ma pire à lire, ce qui n'est pas pour demain).

j'ai bien aimé le fait que ce monde soit notre futur, j'ai forcément adoré le clin d'oeil à star trek.

bref, un bon divertissement qui ne se prend pas le chou, ça change des séries que je regarde pour le moment.

il y a juste un moment où je me suis dit "heu il n'y aurait pas comme une petite erreur là?" quand eretria se remet sur pieds super rapidement, genre la veille elle se prend une flèche et le lendemain elle dans et court comme si de rien n'était.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 07:35

le pitch officiel: Des corps meurtris, une pression insupportable et des jalousies constantes, tel est le quotidien des danseurs de ballet. Un quotidien dont rêve Claire , jeune danseuse de Pittsburg fraichement débarquée à New York pour intégrer l’American Ballet Company. Là-bas, la jeune fille devient la coqueluche de Paul Grayson, directeur artistique colérique, sadique et manipulateur qui voit en elle une future star, une Etoile.

Elle découvre que le prix à payer pour y parvenir n’est pas que celui de la torture de son corps au fil d’entrainements drastiques et de privations. Cela revient, parfois, à vendre son âme au diable.

ce pitch m'avait interpellée, une série sur une ballerine, voilà qui change des séries policières, médicales, de super héros, de vampires, d'extra-terrestres.

la danse classique m'a toujours fascinée, mon "martine" préféré était celui où elle était petit rat de l'opéra, je reproduisait les mouvements dessinés dans ma chambre.

mais bon, je n'aurais pas eu la discipline ni le mental d'en fait réellement. surtout pas le mental.

donc la série tourne autour de claire, 21 ans, qui arrive à new-york après s'être enfuie de chez elle et qui passe une audition pour l'american ballet company. et qui bien sûr la réussit haut la main, du premier coup.

ce qui lui vaut forcément les jalousies des autres danseurs de la compagnie.

je ne peux pas en dire plus sans complètement spoiler l'histoire bien sûr mais cette série est un vrai coup de coeur, je l'ai regardée en 3 fois (il y a 8 épisodes) mais si j'avais été en congé je l'aurais engloutie en une fois certainement.

le personnage de claire est particulièrement bien interprété, sous ces yeux de bambi comme disent les autres danseurs se cache une personnalité bien plus complexe qu'il n'y parait.

on comprend dès le début qu'il y a une histoire familiale compliquée, une mère disparue, un père étrange, un frère qui revient d'afghanistan et qu'elle a fui pour venir en cachette s'installer à new-york.

au fur et à mesure d'autres personnages prennent de l'ampleur également et jusqu'à la fin de la saison on est tenu en haleine.

la saison se suffit à elle-même mais on sent bien qu'il y a encore matière à explorer pour une suite.

série: flesh and bone
Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 07:49

game of thrones (GOT pour les "vrais fans") reprend du service et facebook ne se sent plus, les statuts s'enchaînent, ça spoile à tout vent.

je pensais avoir la paix après la fin de la saison de walking dead mais non, c'est reparti pour un tour, à croire qu'il n'y a que 2 séries qui vaillent la peine sur le petit écran.

game of thrones, j'adore, c'est clairement une de mes séries préférées mais je ne la regarderai qu'une fois qu'elle sera terminée, c'est un principe qu'on a avec le géant.

je ne trépigne pas d'impatience en me disant que je vais devoir attendre plusieurs mois avant de voir la saison en court. je la verrai, c'est bien.

pendant ce temps-là j'ai plein d'autres séries en cours, bonnes et moins bonnes et je m'en porte pas plus mal.

j'ai vraiment du mal comprendre le côté groupie des gens. tout comme le côté "faut descendre cette série c'est de la merde".

j'aime je regarde, je n'aime pas je ne regarde plus(certes c'est rare mais ça arrive comme avec la série avec de vinci et arrow que je ne garde sous le coude qu'en cas de maladie prolongée).

et si on profitait plutôt du soleil?

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 06:30

de temps en temps, à la recherche d'une série à ne pas regarder avec le géant, je choisis une série pour ado. ça m'avait plus bien réussi quand j'ai regardé "the secret circle", sympathique petite série de sorcière.

cette fois, je me suis un peu plantée dans mon choix. pourtant le résumé avait l'air sympa:

"Ravenswood, située à quelques lieues de Rosewood, est une petite bourgade maudite depuis des générations par une malédiction sanglante. Cinq adolescents ne vont pas tarder à découvrir la façon dont leurs vies sont liées et les plans que la ville leur réserve. Il leut faut déterrer les secrets du passé avant que la mort ne frappe une nouvelle fois."

de la malédiction, des destins liés, des secrets, ça partait plutôt bien comme histoire.

sauf que, dès le premier épisode, j'ai rien compris. le premier épisode commence avec caleb qui raconte qu'il a rencontré miranda dans le bus mais en même temps c'est sa petite amie qui lui a demandé de veiller sur miranda. ok.... il parle aussi d'une fête dans un cimetière. j'ai raté un épisode? hé bien, oui, en fait caleb est un personnage d'une autre série, pretty little liars, série que je n'ai pas vue (mais j'ai lu les bouquins, c'est sympa comme histoire). donc l'épisode 1 de ravenswood commence après la fin d'un épisode de la saison 4 de pretty little liars.

bon, passée cette incompréhension (c'est à la fin de la série que j'ai su pour cette histoire d'autre série) minime, l'histoire commence.

autorisation de lire ce paragraphe même si vous désirez voir la série, je ne raconte que les premières 20 minutes du premier épisode.

miranda se présente à son oncle croque-mort, qui n'en a rien à foutre mais qui offre quand même le gite à miranda et à caleb aussi tant qu'à faire. petit passage fantastique pendant la nuit, oh lala j'ai trop eu peur.

pour finir, vu l'accueil, ils décident de reprendre le bus mais évidemment ils tombent sur d'autres ados, le bus on le prendra demain, on monte tous en voiture, oh un fantôme que seul miranda peut voir, pouf dans le lac, miranda meurt, les autres survivent, miranda revient en fantôme et ils découvrent la malédiction.

l'oncle croque-mort, au final mon personnage préféré dans la série.

l'oncle croque-mort, au final mon personnage préféré dans la série.

et après ça devient du grand n'importe quoi.

du genre "les gentils ne sont pas aussi gentils que vous pouvez le penser mouhahaha" et "les méchants ne sont en fait pas si méchants que ça mais faut pas le dire".

les questions restent sans réponse, j'ai eu l'impression que le scénario était inscrit la veille de chaque épisode "mais quelle suite à l'épisode on va bien pouvoir inventer".

et bien sûr, la fin tourne en eau de boudin, pif paf pouf, on va finir comme ça parce qu'il n'y a pas de saison 2.

ce qui me fait trop rire aussi dans les séries ados c'est le "ooooh tu l'as fait? raconte".

bref, 10 épisodes d'un ennui profond que je ne vous conseillent pas du tout.

sur ce, je vais entamer la saison 2 de chicago fire, du beau pompier ça fonctionne toujours chez moi.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 06:43

allociné nous dit: Dans un futur proche, la police de Los Angeles emploie des androïdes à la plastique semblable aux humains. John Kennex perd un de ses collègues et sa jambe lors d'une mission-piège tendue par la mystérieuse organisation, le Syndicat. Après 17 mois de coma, le policier s'efforce de rassembler ces souvenirs dans l'espoir de pouvoir venger son ami et retrouver sa bien-aimée disparue. Entretemps, il lui faut reprendre du service. Son retour est d'autant plus difficile qu'il lui faut faire équipe avec un de ces robots très attachés au règlement. Lui est alors exceptionnellement assigné un ancien modèle, retiré du marché suite à quelques défaillances...

et moi je dis: enfin une série pour laquelle je serai contente de voir une deuxième saison. c'est une série pourtant classique, l'histoire de 2 coéquipiers que tout sépare, le bourru vs l'innocent, l'humain vs l'androïde, le blanc aux yeux verts vs le noir (clair) aux yeux bleus.

mais ça marche, le duo porte la série et on ne s'ennuie pas une minute.

je vous avoue aussi que je ne suis pas insensible au charme de karl urban, que je trouve beau et bon dans tout ce que j'ai vu de lui, que ce soit le seigneur des anneaux, star trek ou dredd (où on ne voit que sa bouche d'ailleurs).

on en mangerait non?

on en mangerait non?

une série que je recommande donc chaudement.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 06:30

"Dracula arrive dans le Londres de l'époque Victorienne, affirmant pouvoir y apporter la science moderne. En réalité, le célèbre vampire y est venu se venger de ce peuple qui a ruiné sa vie quelques siècles auparavant. Mais son sombre dessein est contrarié par... une jeune femme, dont il s'éprend éperdument et qui semble être la réincarnation de sa défunte épouse."

à priori, le pitch est attractif. mais j'ai envie de dire: pourquoi?

pourquoi avoir utilisé le nom de Dracula pour cette série? pourquoi avoir repris tous les personnages créés par Bram Stoker (van helsing, jonathan harker, lucy, mina, renfield) pour les mettre dans un scénario qui n'a rien à voir avec le bouquin?

franchement, pourquoi? des histoires de vampire il y en a plein et elles se portent très bien sans "plagier lamentablement une oeuvre à laquelle il ne faudrait pas toucher".

parce que bon, l'histoire en elle-même est un peu tirée par les cheveux. dracula qui invente l'électricité sans fil, franchement? van helsing qui crée un vaccin qui permet aux vampires de marcher sous le soleil, franchement?

là je comprends mieux pourquoi le géant a refusé de regarder la série da vinci's demon. parce que toucher à un personnage pareil, ça ne se fait pas. c'est tout.

alors, oui, jonathan rhys meyer fait un très beau vampire. il aurait même pu faire un très beau dracula dans une réelle adaptation sériesque du livre. mais là est peut-être la seule chose bien dans cette série. malheureusement.

y aura-t-il une saison 2? je n'en sais rien. est-ce que je la regarderai? peut-être parce que la fin de la saison 1 laisse présager une suite qui se rapprocherait plus du livre (la chasse à dracula).

donc pour moi, dracula n'est pas une série à voir. elle n'apporte rien au mythe des vampires que du contraire.

oooh la jolie ampoule qui brille toute seule!

oooh la jolie ampoule qui brille toute seule!

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 07:27

(oui, je sais je me fais rare, mais force est de constater que l'inspiration me manque cruellement ces derniers temps, à mon grand désespoir).

 

auourd'hui donc, encore une série qui n'aura eu qu'une seule saison.

 

"En tant qu'éditeur du magazine "Modern Skeptic", Hank Foley consacre sa vie a débusquer des indices, élucider des mythes et même révéler au grand jour des complots. Mais lorsque sa jeune épouse est kidnappée pour d'obscures raisons, il s'embarque dans l'une des plus mystérieuses aventures de l'histoire de l'humanité. Une carte au trésor cachée dans une vieille montre qu'elle détenait pourrait mener à une découverte cataclysmique. Hank doit déchiffrer les énigmes, les symboles et autres secrets que renferment cette carte, avant que les réponses ne tombent entre de mauvaises mains. Avec l'aide de deux jeunes associés et d'un agent du FBI, il s'engage dans une véritable course contre la montre pour retrouver sa femme et sauver l'humanité d'une gigantesque conspiration."

 

cette série part d'une bonne intention mais il me manquait quelque chose. elle a un côté "da vinci code" mais sans arriver à percer réellement.

les acteurs sont fades, les caractères pas complètement affirmés. autant j'aimais bien anthony edward dans le rôle du docteur green autant en déjoueur de conspiration il n'arrive pas à convaincre.

et puis les gentils qui ne sont pas des gentils mais finalement si oh et puis non, ça a tendance à m'agacer.

 

c'est dommage, l'histoire changeait un peu de tout ce qu'on trouve comme série pour le moment. et à la limite rien que pour ça, ça vaut peut-être la peine de la regarder quand même.

 

un avis mitigé donc...

 

zerou-hour.jpg

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 07:30

après awake, voici une autre série à double personnalité.

 

cette fois-ci il s'agit de jason cole, neurochirurgien de son état qui vit une vie parfaitement normale de 8h25 du matin à 8h24 du soir. à 8h25 du soir, tout change, une autre personnalité apparait, celle de ian price un mec pas tout net dans sa tête (sex and drugs and rock'n'roll). pourtant pendant 5 ans jason avait réussi à rester endormi pendant 12h grâce à un produit développé par un laborantin de l'hôpital. malheureusement ian a développé une tolérance au produit et refait donc de nouveau surface tous les soirs, mettant en péril la vie privée et professionnelle de jason.

 

série de 13 épisodes d'une seule saison également mais elle vaut plus la peine d'être vue que awake.

autant le dernier épisode d'awake était décevant, autant celui de do no harm m'a fait regretter qu'il n'y ait pas de suite.

 

on revoit le mythe du docteur jeckyll et mister hyde et ça m'a bien plu. sauf le personnage de lena qui est une belle gourdasse.

 

une série/saison à voir donc.

 

do-no-harm.jpg

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 07:30

allociné nous dit: "Le quotidien de cinq chirurgiens à l'hôpital Chelsea General alors qu'ils repoussent sans cesse les limites de leur don, quitte à faire des erreurs. Celles-ci font l'objet d'une conférence top secrète tous les lundis au cours de laquelle tous les médecins se réunissent pour passer les complications et les erreurs en revue et tenter d'en tirer des enseignements pour leurs futures interventions..."

 

mon avis: ce n'est certes pas la meilleure série médicale du moment (de toute façon pour moi aucune n'arrive encore à la cheville d'urgences) mais elle prend du potentiel au fur et à mesure des épisodes. malheureusement il n'y en a que 10 et il n'y en aura pas d'autres.

 

j'ai eu un peu de mal avec le "couple star", trop habituée que j'étais à voir jamie bamber dans le rôle d'apollo (battlestar galactica) et jennifer finnigan que j'ai déjà vu quelque part mais où?

 

monday-mornings.jpg

 

par contre j'ai beaucoup aimé les rôles du docteur villanueva (the big cat), du docteur tierney (responsable du programme de "récupération" des organes, pas très empathique et pas très aimé) et du docteur park. rien que pour ces 3-là j'aurais bien aimé voir une suite.

 

par contre, j'ai trouvé le principe des réunions d'équipe (le fameux m'n'm's que l'on retrouve dans d'autres séries médicales) totalement sans intérêt ou mal utilisé (à la limite il aurait été bien de commencer chaque épisode par cette réunion pour en venir au cas suivi dans l'épisode).

 

pas un gros coup de coeur donc. il manquait un petit quelque chose. en même temps, sur 10 épisodes il n'est pas facile de se faire réellement une idée du potentiel d'une série.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:30

ce qu'en dit allociné: L'histoire secrète, et revisitée, de la jeunesse trépidante du plus grand génie de tous les temps, à l'époque de la Renaissance, à Florence. Brillant et passionné, à 25 ans, de Vinci est un épéiste, un artiste, un inventeur, un amant, un rêveur et un idéaliste. Cet esprit libre à l'intelligence et au talent quasi surhumains, éprouve des difficultés à vivre avec sa propre réalité et notion du temps. Il ne commence pas qu'à percevoir le futur, mais à le créer.

 

ce que j'en dis: je comprends pourquoi au bout de la moitié du premier épisode le géant a décrété qu'il ne pourrait pas regarder la suite. comme je suis bon public j'ai continué à regarder mais franchement même en étant bon public je n'ai pas trouvé d'intérêt à cette série.

 

c'est du grand n'importe quoi, ça part dans tous les sens, c'est tarabiscoté, il y a un mélange de vrai/faux historique et de fantastique.

 

attention spoiler: da vinci qui combat dracula??????? ils avaient fumé quoi les scénaristes?

 

je crois qu'il n'y a rien à dire de plus, la saison 2 ne passera pas par moi.

 

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre