Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 11:03

la timidité est une drôle de "maladie", en tout cas chez moi. je ne suis heureusement plus aussi timide que durant ma prime jeunesse, je prends de l'assurance avec l'âge peut-être, l'expérience. je réagis mieux par rapport aux situations d'échec, bref, ça va mieux.

aujourd'hui est un bon jour, enfin quand je dis un bon jour c'est plutôt un bon moment, car ça change d'une heure sur l'autre, faut pas chercher à comprendre.

donc ce midi, je vais faire mes courses chez monsieur delhaize et à la fin de mes courses je me dirige vers la caisse où se trouve ma caissière préférée.

je suis munie d'un bon de 250 points à ajouter sur ma carte à l'achat de 13 euros de viande. en tout cas, au début c'est ce que j'avais lu et c'est que ma caissière avait lu aussi mais le bon ne passait pas. bizarre... en lisant mieux, il était écrit "viande de boeuf". ah ok, pas grave, j'utiliserai le bon la prochaine fois.

et puis je regarde l'écran où est affiché le détail de mes achats et je dis tout haut "tiens, la viande normande n'est pas considérée comme du boeuf?" (avec une pensée pour mes normandiens préférés).

le bon ne passant pas, même encodé à la main, la caissière m'invite à me rendre à l'accueil avec mon ticket de caisse et mon bon.

en période de timidité j'aurais fait semblant de rien, j'aurais repris mon bon et je ne l'aurais jamais utilisé.

mais là, ça allait, j'étais confiante, j'ai même pas rougi (chose exceptionnelle chez moi parce que je rougis même quand des amis m'adressent la parole parfois), j'ai exposé la situation à la dame de l'accueil, sans bouffer mes mots (ça aussi c'est exceptionnel, demandez au géant qui ne me comprend jamais quand je parle) et elle a ajouté les points sur ma carte.

et je suis bêtement fière de moi, parce que je ne suis pas du genre à réclamer et que tout s'est passé tout naturellement.

la timidité n'est pas une fatalité, faut "juste" apprendre à vivre avec....

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 06:30

comme la plupart d'entre nous, notre âge physique et notre âge mental ne s'accordent pas toujours. mais faut accorder notre image extérieure avec notre âge physique ou notre âge mental?

 

j'explique: l'autre jour, je fais ma wishlist sur un de mes sites chouchous et je me dis tout à coup "faudrait pas que t'arrête de commander des t-shirts avec des chauve-souris, des têtes de mort, des trucs rigolos, ça fait pas très sérieux tout ça, que pensent les gens quand ils te voient habillée comme ça?".

je rajoute que j'étais dans un coup de mou et que quand je suis dans un coup de mou ce que pensent les autres m'intéresse et surtout m'inquiète un peu.

 

en y réfléchissant bien cela dit, personne ne m'a jamais fait de remarques sur ma façon de m'habiller, d'autant que je ne m'habille pas qu'avec des t-shirts rigolos.

 

et puis, fort heureusement, le coup de mou est passé et je me suis dit que tant que je me sentais bien dans mes fringues, y avait pas de raison que je change mes habitudes et que de toute façon je ne vois pas comment je pourrais m'habiller d'autre. quand je regarde mes copines, mes collègues, etc... je me dis que "non décidément, je pourrais pas m'habiller comme ça".

 

longtemps aussi, dans ma réflexion "labret, pas labret", je me suis dit que ce n'était plus de mon âge, que ça faisait un peu "fausse rebelle". et puis j'ai vu que ça pouvait très bien aller à des personnes de mon âge et plus (à peine plus, hein rouquine) et que de toute façon si j'en ai envie faut que j'essaye quitte à l'enlever si ça ne me convient pas.

 

me voilà donc multi-percée avec des t-shirts rigolos, des converses, des chaussures à talons, des débardeurs lacés, des pantalons en lin, des jupes longues et plein de colliers.

 

fière et heureuse de l'être...

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:30

7 nouvelles choses sur moi.... pas facile, depuis le temps que je vous raconte ma vie, j'ai parfois l'impression que vous devez me connaître mieux que mes amies les plus proches. mais bon soit, quand c'est memy qui demande, je veux bien me creuser les méninges.

 

cela faisait un moment que je voulais vous parler de timidité, parce que je suis timide et que ça m'handicape encore régulièrement. je fais de sacrés progrets il est vrai et la plupart du temps, à part le rougissement instantané (mais je rougis pour tout et n'importe quoi c'est franchement pénible), ça passe inaperçu mais à d'autres moments je suis complètement bloquée, incapable de faire ce que je voulais faire parce que j'ose pas. comme cette fois, à la fête médiévale, où j'avais décidé d'aller acheter des tartes al'djote et où je suis revenue sans rien tout simplement parce que j'ai pas osé demander. "y avait trop de monde au stand" que j'ai dit. mouais....

 

voici donc 7 choses que ma timidité m'a fait faire:

 

*maman d'unick m'envoie acheter des piles, la caissière se trompe quand elle me rend la monnaie, je le vois mais je ne dis rien. "j'ai perdu le ticket de caisse" que je dis. mouais... je me suis fait engueuler oui! encore aujourd'hui, je serais capable de ne pas dire à la caissière qu'elle s'est trompée.

 

*je vais chercher le pain avant un départ en vacances. je demande un pain gris. "blanc?" me demande la boulangère. "oui" que je dis. et quand on a déballé le pain j'ai remis la faute sur la boulangère "m'enfin j'avais demandé un gris, pourquoi elle a mis un blanc?"

 

le combo "voyage au ski" à 14-15 ans.

 

*quand j'étais stressée, j'avais tendance à vomir. je monte dans le car, je sens le stress qui monte, mon stress se retrouvera sur ma manche, heureusement y avait pas grand-chose. j'avais pas osé demander à ma voisine de bouger (le car n'était pas encore parti j'aurais pu sortir pour aller poser mon stress ailleurs).

 

*on essaye les chaussures, je n'ose pas dire qu'elles sont trop serrées. sur le coup, je n'ai pas senti grand chose, mais j'ai quand même perdu mes 2 ongles de gros orteils à cause de ces chaussures trop serrées.

 

*et bien sûr, je n'ai pas osé dire que mes ongles devenaient bleus après mon retour du ski, je me suis soignée toute seule comme une grande, ça m'aura pris des années avant de retrouver des ongles nickels.

 

*y avait un garçon qui me plaisait bien (Albin, il était parfait physiquement). il était avec sa copine mais à 14-15 ans mater me suffisait amplement. lors d'une soirée au châlet, il m'invite à danser un slow, j'ai dit non. je m'en veux encore.

 

fin du combo

 

et le pire du pire:

 

*un autre voyage en car, en été. je dois faire pipi.  y a pas de toilettes dans le car, pas d'arrêts prévus avant l'arrivée. le plus discrètement possible (il n'y avait heureusement personne à côté de moi) j'ai glissé des mouchoirs dans ma culotte et arriva ce qui devait arriver. j'ai trop honte pour vous dire quel âge j'avais.

 

voilà, maintenant on arrête de dire qu'être timide c'est mignon....

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 07:30

non, ceci n'est pas un billet sur la religion, loin de moi l'idée de me lancer dans des billets polémiques. croyez (ou pas) en ce que vous voulez et respectez ce en quoi les autres croient (ou pas), c'est tout ce que j'ai à dire sur le sujet.

 

ici, c'est du bâtiment en lui-même dont je vais parler. je n'ai pas encore compris pourquoi mais quand je rentre dans une église, j'ai souvent les larmes qui me montent aux yeux.

 

peut-être parce qu'une église porte les souvenirs de mariages et enterrements. que les murs sont imprégnés des sentiments de joie et de tristesse de tous ces gens venus assister à ces cérémonies. 

 

peut-être parce qu'une église c'est le lieu de rencontre de gens qui croient en quelque chose et que souvent j'aimerais avoir quelque chose à quoi me raccrocher.

 

peut-être est-ce juste la grandeur du bâtiment en lui-même, la sensation d'être minuscule, de n'être qu'une fourmi dans ce monde (un comble pour une chauve-souris).

 

il y a quelque chose dans les églises qui me touche dans mon intérieur et qui parvient presque à percer la carapace d'indifférence dont je pare.

 

un jour peut-être mettrai-je le doigt sur ce qui cause cette émotion soudaine. ou peut-être n'y a-t-il rien à comprendre...

 

eglise.jpg

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 07:30

il y a quelques temps la fée tatouée publiait un billet que j'aurais pu écrire moi-même, quasiment mot pour mot. je vous invite à le lire ici.

 

au delà de tout ça, et même si j'ai des amis formidables et qu'on s'invite les uns chez les autres très régulièrement, je n'ai pas l'impression d'être toujours à ma place. comment expliquer ce sentiment?

 

j'aimerais pouvoir me dire "peu importe la journée de merde que je vais passer au boulot, peu importe les tracas du quotidien, je sais que près d'eux je serai à ma place, tout se passera bien, il n'y aura pas de couac, pas de jugement, je serai juste bien". je ne suis qu'extrêmement rarement "juste bien". il y a toujours bien un moment où je vais me sentir décalée, où je vais faire une boulette, où on va me faire une remarque, où je vais perdre pied et me refermer comme une huître.

 

quand ma copine C m'a "vendu" le jeu de rôle, elle m'a dit "on est une grande famille, tu vas voir c'est super les relations qu'on peut avoir entre nous". je veux bien la croire. mais je n'ai pas ressenti ça. parce que je suis méfiante de base, parce que je n'ose pas aller vers les gens et que j'ai l'air souvent peu engageante.

 

j'aimerais être comme monsieur F, à papoter avec tout le monde, à avoir le contact facile. c'est quand même plus facile pour s'intégrer dans un groupe. moi j'observe, je souris, je me glisse parmi les gens, sans bruit.

 

des années d'expérience dans le rôle de celle qu'on ne se laisse pas voir. ce n'est pas la faute des autres, je sais bien que ça vient de moi. mais comme le dit la fée tatouée, changer au bout de tant d'années ce n'est pas simple, ça ne se fait pas en un jour. j'ai déjà fait de fameux progrès en matière de socialisation.

 

par exemple, avec le GN, avant je me serais senti triste, déçue de ne pas avoir intégrée comme je le voulais. maintenant, j'ai apprécié les contacts que j'ai eu, j'ai bien ri avec certains. ils ne me reconnaîtront peut-être pas en rue ou dans un prochain événement du genre mais sur le moment c'est sympa. un pied dedans, un pied dehors.

 

bien sûr j'aimerais toujours être importante pour quelqu'un ou pour un groupe, j'aimerais qu'on me dise "ah c'est cool que tu sois là, tu te souviens la dernière fois?".

 

des années de solitude ont un prix, il faut l'accepter et continuer d'avancer.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 06:30

hé oui, vous l'aurez compris, j'ai eu droit à une nouvelle salve de questions! merci lablune!

 

Ton idéal de vie ? ça peut paraître présomptueux peut-être mais mon idéal de vie c'est la vie que je mène maintenant, un géant, une maison (une cuisiiiiiiiiine!!!!), des amis, un travail. le bonheur quoi.

 

Le pays que tu rêves de visiter ? si j'étais aventureuse, je voyagerais partout, juste pour voir. sinon, j'aimerais bien aller en australie.

 

Ville ou campagne ? ah ben campagne pour vivre, ville pour travailler et sortir.

 

Si tu avais 500 euros en poche, comment l’utiliserais-tu ? argh, ça fait pas assez pour l'iphone 5. grosse commande sur rock à gogo et goéland alors!

 

Si une attaque de zombi arrive, quel est ton premier réflexe ? trouver quelqu'un qui les tuera pour moi...

 

Si tu devais écrire un livre, quel serait le sujet ? j'ai déjà écrit un "livre", un pseudo-livre médiévalo-fantasy à propos d'une fille qui exerce de nuit sa vengeance sur les méchants qui ont fait du mal à sa famille.

 

La musique que tu préfères et que tu peux écouter en boucle sans te lasser ? apocalyptica! si je dois choisir un genre en particulier ce serait le rock.

 

Si tu devais ne manger qu’une seule chose pendant 1 mois ? des pâtes je crois.

 

Si tu devais ne regarder qu’un seul film ? le seigneur des anneaux version longue, histoire de ne pas trop vite m'en lasser.

 

Si tu devais perdre un sens, lequel te serait le moins « difficile » de perdre ? le toucher. mais alors je risque de me brûler souvent. éventuellement l'odorat, très pratique dans les transports en commun. tant que je garde, la vue et l'ouïe ça va.

 

Ton plus beau rêve ? (endormi ou réel). le rêve où j'avais une main sur mon épaule, une sorte d'ange gardien. j'ai gardé cette sensation toute la journée, c'était bon. quand il m'arrive une tuile, j'essaie de retrouver cette sensation.

 

voilou!

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 06:30

je ne les compte plus les lots de 11 questions auxquels j'ai déjà répondu. voici le lot suivant, questions posées par etcetera:

 

Quelle est ta plus grande peur ? j'ai extrêmement peur du jour où je perdrai ma maman et également du jour où le géant perdra un de ses parents. ça va certainement pas être drôle... et je crains les conséquences de ces pertes.

 

Si tu devais te définir en trois qualités ET trois défauts, lesquels seraient-ils ? heu, joker? j'ai les défauts de mes qualités, je suis aussi bien très tolérante que totalement intransigeante, asociale aussi bien qu'ouverte, facile à vivre aussi bien que chieuse de première catégorie.

 

Quel animal aimerais-tu être ? une chauve-souris! ou alors un faucon.

 

En quelle partie du corps souhaiterais-tu te voir réincarner ? originale la question! j'aimerais être réincarner en fossettes dorsales, je trouve le bas du dos super joli (aussi bien chez l'homme que chez la femme). par contre je n'aime pas la tatouages de bas du dos.

 

Quand tu étais petite, comment te voyais-tu plus grande ? le cliché "mari, maison, enfant, chien". en fait, je me voyais reproduire le schéma dans lequel je vivais (avec une meilleure relation entre mon mari et moi qu'entre mes parents évidemment).

 

Quel mot de la langue française préfères-tu?difficile d'en choisir un. j'aime bien les mots qui se termine en "ible" ou en "able".

 

Sushis ou hamburgers ? hamburgers! avec tout ce qui faut à l'intérieur! mais pas du fast-food, du bon hamburger fait maison.

 

Or ou argent ? argent, depuis toujours.

 

Le meilleur tour que tu aies joué à quelqu'un ? je ne suis pas fourbe. je suis nulle pour faire tourner les gens en bourrique.

 

Ton pire cauchemar ? vivre une journée où tout me tomberait dessus en même et finir par terre sans pouvoir me relever.

 

Qu'emporterais-tu sur une île déserte ? une connexion internet! ou le géant.... j'hésite, héhé

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 10:30

mais quand finira-t-il de tourner celui-là? quand les blogueuses n'auront plus d'imagination? ça ne risque pas d'arriver de sitôt alors! je m'en viens donc répondre aux 11 questions d'obsidienne (c'est quand que tu remets des choses dans ta boutique????).

 

  1. Raconte nous la dernière chose dont tu te souviens avoir rêvé. Rêve ou cauchemar ? je pense que j'ai rêvé de ma tante la nuit dernière, étrange comme rêve, je ne me souviens plus trop des détails mais si ma tante était dedans c'est qu'il y a du coup de pied au cul dans l'air....
  2. Si tu pouvais changer quelque chose chez toi, de quoi s'agirait il ? ma peur de l'inconnu. partir à l'aventure me fout une trouille bleue, changer de job me parait juste inaccessible, je stresse déjà à l'idée de devoir aller en thaïlande pour rendre visite à R.
  3. As tu fait des sports ou autres activités extra scolaires lorsque tu étais enfant ? Est-ce encore le cas ? j'ai fait du volley en extra scolaire, j'étais plutôt douée mais je n'ai pas approfondi, le volley c'était plus le truc de ma soeur.
  4. Quel est ton film préféré, celui qui te vient aussitôt à l'esprit ? le seigneur des anneaux ou némo.
  5. Qu'as tu envie de manger, là maintenant, au moment où tu lis ces mots ? un bon apéro bien complet avec saucisson, chips, olives, bière.
  6. Comment est le dernier vêtement que tu ais acheté ? un débardeur et un short en jean.
  7. Fêtes tu Halloween ? Si oui, que fais tu pour l'occasion ? non, je ne le fête pas. avant je décorais mon appart', maintenant plus. peut-être que je m'habillerai en noir et orange pour aller au boulot le 31 octobre.
  8. Qu'est ce qui te révolte le plus en ce moment ? je ne suis pas une révoltée.
  9. Quels sont tes projets pour aujourd 'hui ? Ou demain ? aujourd'hui, je termine ma journée de boulot et ensuite c'est jeudi soir donc soirée avec A à la maison. demain c'est vendredi! youpie!
  10. Une phrase que tu voudrais dire à quelqu'un ? si j'avais su, je ne l'aurais pas fait. et je ne dis pas à qui j'adresse cette phrase.
  11. Quel est ton futur achat prévu ? j'ai follement envie de chaussures... surtout cette paire, que j'ai vue sur le blog de sandrine, je les veux! mais je les trouve pas.... sinon, mon prochain achat sera sûrement un t-shirt, pour changer...

tuk-purple-lace-shoes-e1346409502931.jpg

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:30

donc, je voulais vous parler de quelque chose et j'hésitais à le faire parce que franchement je suis mal placée pour en parler, oui mais voilà je le ressens aussi alors je vais en parler.

 

l'autre jour je vous parlais de mon reflet dans la porte de la cuisine. ce reflet est plutôt joli, mince, svelte, rien à dire ou presque. je m'entends bien avec cette fille-là, celle qui vit dans le miroir. je lui offre des vêtements, je la maquille, je la nourris, je la coiffe, je la respecte. oui mais... autant j'apprécie ce reflet dans le miroir autant il n'est pas "moi". le "moi" que j'ai dans la tête.

j'ai souvent entendu maman d'unicks dire qu'elle ne se reconnaissait pas dans le miroir, que dans sa tête elle avait toujours l'image de celle qu'elle était à 20 ans (et pour que vous vous rendiez compte, je n'ai jamais réussi à rentrer dans sa robe de mariée, c'est vous dire si c'était un petit gabarit). je comprenais ce qu'elle voulait mais jamais je n'aurais pensé que je le vivrais aussi.

 

pourtant je n'ai pas pris beaucoup de poids. en toute honnêteté, suite à la dernière pesée (et je n'ajouterai pas l'excuse des hormones même si effectivement je me suis pesée à la veille de mes règles), il y a 7 kilos en plus sur ma balance qu'il y a 6 ans. oui, c'est la faute au géant, nananèreuh. en gros les 3 premiers kilos se sont greffés dans les 6 premiers mois, amour, changement de régime (apéro bonjour, vinasse bonjour, bière bonjour). les 4 autres se sont insinués sournoisement les années suivantes.

 

7 kilos. ce n'est absolument rien étant donné que mon poids est toujours idéal (en fait j'ai tip-top le poids qu'il faut pour ma taille), IMC parfaitement normal (manquerait plus que ça) et taille 40 inchangée (puisqu'avant je faisais plutôt un 39 et maintenant un 41). je suis bien loin de ces filles qui prennent 10 kilos en 1 an ou 2 (voire même parfois par an).

 

et pourtant. je ne me reconnais pas partout. mes bras et mes mains sont toujours les miens. de mes genoux à mes pieds c'est toujours bien moi aussi. des fesses aux genoux ce n'est plus moi mais j'aime mieux (même si j'aimerais que mes cuisses ne se touchent pas, comme quoi ce n'est pas le "privilège" des grosses d'avoir les cuisses qui se touchent). il faut dire que les jambes de sauterelles ce n'est pas joli.

 

ce que je ne reconnais pas c'est entre les yeux et la taille. ça manque d'os. mes os me manquent. mes pommettes, mes clavicules, mes côtes surtout.

l'autre jour je suis tombée sur un reportage sur les "pro-ana", ces filles qui sont fières de s'affamer pour ressembler à des squelettes. une de ces filles a été suivie pendant un mois. une poignée de céréales le matin, un coca (light) à midi et je ne sais plus quoi le soir (probablement rien d'ailleurs), c'est tout ce qu'elle mangeait. l'avant-après était édifiant et je me suis prise à l'envier. à envier ses os.

honnêtement, si je n'étais pas si irascible quand j'ai faim, je ne mangerais rien de la journée juste dans l'espoir de retrouver mes os.

 

heureusement, je ne suis pas comme ces filles, j'aime manger, j'aime faire à manger et surtout je m'aime. je ne veux pas me faire de mal. je ne veux pas me priver.

je fais attention à ce que je mange 5 jours par semaine. et ça fonctionne. sur le géant... moi je ne bouge pas d'un poil. j'en suis venue à me dire que j'avais atteint mon poids de femme adulte. et le reflet dans la porte de cuisine me dit que je n'ai pas à me plaindre...

 

mes os me manquent quand même. je ne suis pas prête à en faire le deuil.

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 06:30

je crois qu'il n'y a pas un jour sans que je pense à elle. au mal qu'elle m'a fait. 

 

j'aimerais pouvoir oublier jusqu'à son existence, j'aimerais pouvoir effacer les souffrances, les larmes.mais je ne peux pas.

 

et en y réfléchissant bien je ne veux pas l'oublier. elle m'a ouvert les yeux sur certaines choses, m'a fait réalisé certaines choses.

 

je n'irai pas jusqu'à lui dire merci.

 

mais chaque jour je pense à elle, ça me fait un pincement au coeur et puis je continue ma vie.

 

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre