Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 06:41

depuis le mois d'avril j'ai donc repris mes habitudes running, lundi et mercredi au retour du boulot, je chausse mes baskets et hop hop hop c'est parti pour 5,5km.

l'année dernière j'avais fait l'acquisition d'une jolie paire de basket (entendez de l'ironie dans le mot "jolie").

du turquoise, du jaune, tout ce que j'aime!

du turquoise, du jaune, tout ce que j'aime!

au bout d'une "saison" je sentais qu'elles avaient perdu en amorti et en confort. un petit tour au decathlon s'imposait donc.

non, je ne vais pas (encore) dans une boutique spécialisée en running.

mais j'évite la marque de décathlon parce que je n'ai pas confiance. alors que leurs vêtements sont parfaits pour moi.

bref.

donc je me suis mise en condition "ne regarde pas la couleur, écoute juste tes pieds". et j'ai testé plusieurs paires, hésité entre 3, réessayé, hésité, rigolé toute seule en écoutant les gamines autour de moi qui choisissaient leurs baskets en disant "oh je vais prendre celles-là elles sont belles".

et mon choix s'est finalement porté sur une paire de Nike.

du jaune, du rose, tout ce que j'aime! (en vrai elles sont grises mais la photo les fait paraître bleues)

du jaune, du rose, tout ce que j'aime! (en vrai elles sont grises mais la photo les fait paraître bleues)

je les ai testées hier, une nouvelle paire de baskets, c'est une nouvelle façon de courir. j'ai directement gagné en vitesse, étonnant.

au retour j'ai changé les lacets parce que ceux d'origine sont trop courts, mon pied droit a failli mourir étouffé.

c'est parti pour de nouvelles aventures runningesques!

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 07:30

samedi c'était la Saint-Nicolas, la fête des enfants, où il est de tradition que Saint-Nicolas, accompagné de Père Fouettard, distribue friandise et menus cadeaux aux enfants sages.

samedi, j'ai été courir et sur ma route j'ai croisé le grand Saint, accompagné de son fidèle acolyte. ils m'ont vu arriver de loin et ont attendu que je passe à leur portée pour me saluer.

je les salue à mon tour et Saint-Nicolas me propose un bonbon. je sais, il ne faut pas accepter de bonbons de la part d'inconnu mais là c'était quand même Saint-Nicolas, alors j'accepte.

le Père Fouettard me tend un paquet complet!

j'ai du courir le reste de mon trajet, soit 3km je pense, en portant mon paquet de bonbons. comme l'a dit un de mes amis sur facebook "les gens ont du croire en te croisant que tu avais braqué un petit enfant et piqué son paquet de bonbons".

pourquoi je n'ai pas de photo avec Saint-Nicolas

j'aurais pu prouver que ce n'était pas le cas si j'avais osé demander une photo à Saint-Nicolas.

mais voilà, je n'ai pas osé.

putain de timidité.....

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 07:30

quand est venu le changement d'heure, je me suis demandé comment j'allais réussir à maintenir le rythme dans mes séances de jogging. plus question de courir le soir puisque courir dans le noir ça ne me tente pas, je l'ai déjà dit.

donc c'est courir le w-e et les jours de congé (merci les grèves, ou pas). mais c'est aussi courir par temps froid. le mois de novembre a été plutôt doux donc j'ai réussi à caser quelques joggings (2 ou 3 j'ai pas tenu le compte) histoire de garder la forme un minimum.

mais lundi 1er décembre, il faisait clairement froid. 3 degrés au thermomètre, un petit vent qui pique et de temps à autre un crachin bien dégueu.

autant dire que j'ai clairement hésité à sortir courir. et puis j'ai pensé à mes copines du groupes facebook des sportives anonymes et je me suis habillée: le pantalon temps froid, des chaussettes hautes (parce que le pantalon est un peu court, décathlon, ce n'est pas parce qu'on porte du M qu'on est courte sur pattes), le t-shirt manches longues (bien long qui se cale bien dans le pantalon), le t-shirt manches courtes que je porte l'été par dessus (autant amortir l'achat, c'est vrai qu'à 4 euros j'ai bien besoin de l'amortir), la veste temps froid, l'écharpe bien nouée autour de la gorge et le bonnet qui couvre bien les oreilles. et les baskets évidemment, ahah.

durant le 1er kilomètres, j'ai réellement cru que j'allais finir par faire demi-tour: les doigts qui gèles, l'air froid qui coupe la respiration, le nez qui coule et qui gèle aussi. un peu froid au haut du corps aussi. par contre, rien à dire pour le bas du corps, le pantalon est top.

mais après le 1er kilomètre, "miracle", le corps s'échauffant, la course devient nettement plus facile et l'air frais devient bienvenu. limite j'ai eu envie d'enlever le bonnet mais je ne suis pas inconsciente, il faut rester bien couvert.

courir dans le froid, ça ravigote, c'est même plutôt agréable au final (mais je sens que je serai toujours tentée de faire demi-tour en commençant à courir).

évidemment, je ne peux pas prévoir quand aura lieu la prochaine séance. peut-être samedi, peut-être dimanche, peut-être lundi, je verrai en fonction de la météo et des activités prévues.

mais je suis bien contente de m'être équipée.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 07:30

ce n'est pas parce qu'il commence doucement à faire plus frais qu'il faut arrêter de faire du sport.

ce qui m'arrête le plus c'est la nuit qui tombe trop tôt. courir dans le noir ne me tente pas du tout. quand je vois le troupeau de joggeurs qui passe devant chez nous avec les loupiottes et les vêtements qui réfléchissent je me dis qu'ils ont bien du courage.

mais c'est comme courir sous la pluie, j'ai pas envie.

j'ai repris le jogging la semaine dernière, ça s'est très bien passé. j'ai donc décidé d'investir dans une tenue de running pour temps froid. histoire d'être prête quand un créneau horaire s'offrira à moi pour courir.

voici ma tenue:

une veste

une veste

un t-shirt à manches longues près du corps

un t-shirt à manches longues près du corps

et un collant long bien tout doux dedans

et un collant long bien tout doux dedans

y a plus qu'à!

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 06:30

à lire ici:

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 07:33

au tout début de mon inscription sur le groupe des sportives anonymes c'était chouette, on était peu nombreuses, débutantes pour la plupart. et puis avec les semaines se sont inscrites d'autres sportives, d'autres runneuses surtout. et mon esprit de compétition s'est mis en route.

un côté de moi cherche l'excellence, LE talent qui ferait de moi quelqu'un de référence. mais le fait est que je n'ai aucun talent particulier, rien qui me ferait monter sur la première marche de quoi que ce soit.

alors je me compare aux autres, je me dis "roh celle-là elle court mieux que moi, celle-là semble courir moins vite mais en fait non, elle fait de super progrès elle". et moi rien.

comme dit le géant, depuis le début j'ai été endurante. j'ai branché mon application sur 30 minutes et dès le début j'ai couru 30 minutes.

et depuis, je cours 5,5km, 2 fois par semaine, en un peu plus de 30 minutes.

lundi, j'ai dis "stop". je ne veux plus courir après la performance, ce n'est pas le but du tout. j'ai commencé à courir dans un objectif de remise en forme, d'amincissement si possible et ça c'est tout personnel.

mon but n'est pas de courir vite, ni de parcourir des distances de fou, encore moins de participer à une course.

alors lundi, j'ai allumé mon application mais je l'ai mise en mode silencieux. j'ai commencé à courir sans me mettre d'objectif vitesse, sans me mettre d'objectif temps.

et c'était bien. je courais comme si je me promenais, je regardais autour de moi (oh il est mignon ce veau, oh c'est la saison du lapin écrasé).

je connais les parcours par coeur, donc j'ai toujours des points de repère, je sais quand je suis bientôt arrivée. sur le dernier kilomètre j'ai fait de petites accélérations, pour le plaisir. et quand je n'en pouvais plus, je revenais à rythme de croisière.

j'aurais pu courir plus loin et plus longtemps.

mais ces parcours de 5.5km sont bien suffisants pour l'objectif que je me suis fixé. courir plus longtemps ça veut dire rentrer plus tard, manger trop tard, perdre du temps de loisir. et ça me ferait chier à la longue.

je courrai plus loin plus longtemps quand j'aurai le courage de sortir mes baskets le w-e.

je crois que je vais continuer comme ça, en allumant mon application pour enregistrer ma séance, pour me comparer uniquement à moi-même (tiens, aujourd'hui j'étais plus en forme, ah aujourd'hui c'est pas top) mais ne plus l'entendre me dire à chaque kilomètre où j'en suis.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 06:35

oui, je vais encore vous parler de sport. qui l'eût cru?

car oui, je cours toujours, même si je n'ai pas couru la semaine dernière, mon w-e de festival ayant anéanti tous mes muscles. et les effets continuent de se faire sentir.

l'exemple le plus flagrant c'est quand même la perte de 5cm au niveau de la mensuration à hauteur du nombril et de 3cm de tour de taille. tout ça grâce à 2 séances de running par semaine et 5 fois 1min/1min30 de planche le matin.

et quelques centaines de grammes en moins.

mais il y a aussi un effet bénéfique que j'avais moins remarqué jusqu'à cette semaine: le retour d'une certaine souplesse.

après avoir couru, je m'étire les muscles pour éviter les courbatures. l'un des étirements consiste à écarter les jambes et se pencher en avant jusqu'à mettre les mains à terre. et puis ensuite je fais pareil avec les jambes l'une contre l'autre.

au début, mes mains ne touchaient pas le sol et puis elles ont touché le sol en position jambe écartée.

et maintenant, en position jambes écartées j'ai les paumes bien à plat par terre, je peux même commencer à plier les bras.

mais le plus impressionnant pour moi c'est ça:

de la souplesse retrouvée

photo réalisée sans trucage, les jambes bien tendues et je le fais avec les 2 mains quand je n'ai pas à prendre de photo.

encore une bonne raison pour continuer à courir. il ne me reste plus qu'à pouvoir poser les paumes à terre maintenant!

Partager cet article
Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 06:30

il parait que le sport peut devenir une drogue, qu'on ne peut plus s'en passer et qu'une fois une séance finie on pense direct à la suivante. une histoire d'endorphine.

je n'ai jamais été fan de l'extrémisme et de la dépendance et visiblement la dépendance ne veut pas de moi. en tout cas, pas la dépendance au sport.

le sport a des effets non négligeables sur mon corps, ça c'est certain et c'est bien pour ça que je m'y tiens. mais si je rate une séance, si je n'en fais qu'une par semaine, je n'en fais pas une maladie, je n'éprouve pas de manque.

chaque séance de faite est une victoire, je suis contente d'avoir été courir, je suis contente d'avoir marché, je suis contente d'avoir fait quelques abdos. mais je n'en éprouve pas le besoin. le sport est pour moi une nécessité pour le moment, au même titre que me laver (je déteste me laver mais je ne vais pas laisser la crasse s'installer et puis j'aime bien sentir bon quand même) ou faire le ménage. c'est pas super plaisant quand on le fait mais qu'est-ce que c'est bon et beau quand c'est fini!

alors je cours, oui, deux fois par semaine en moyenne (une seule fois la semaine dernière et cette semaine mais je vais passer le w-e debout ça devrait aider à compenser) et je suis super contente d'arriver à me tenir à se rythme sans me dire "pas ce soir j'ai pas envie".

mais j'ai toujours besoin de vos encouragements sur facebook parce que je ne suis pas droguée du sport!

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 07:52

à lire ici:

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 10:30

à lire sur le blog Be Mad, le blog des sportives anonymes!

ma première soirée foot
Partager cet article
Repost0

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

Lire Au Passé

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre