Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 06:30

parfois, quand on voit des amis ou qu'on va chez des amis, on termine la soirée à regarder des vidéos sur youtube. mais nous avons aussi de grandes séances de rire en allant sur le site dont je mettrai le lien après ce paragraphe. il s'agit de vidéos détournées, avec des doublures improbables. certaines sont moins bien que d'autres évidemment mais on peut passer un bon moment.

 

rendez-vous sur mozinor.com et amusez-vous! notre préférée avec le géant pour le moment c'est celle-ci (humour douteux mais bon): clic!

Repost 0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 06:30

samedi, le géant et moi avons été au parc, histoire de profiter du beau temps enfin revenu. c'est fou la diversité de la faune du parc!

 

évidemment, il y a les familles avec les enfants qui viennent profiter de la plaine de jeux ou qui nourrissent les canards. en grande enfant que je suis, j'ai aussi nourri les canards et une vilaine petite fille n'arrêtait pas de piquer mes canards! même pas honte la gamine, où que j'aille elle était là et mes canards prenaient peur parce qu'elle criait tout le temps pour les attirer...

 

il y a aussi les bandes de jeunes. d'un côté, les jeunes rebelles genre néo-nazis, avec la bière, les jeans troués, les piercings, le crâne rasé, la totale quoi et de l'autre 2 jeunes à casquettes (en france aussi les jeunes portent la casquette juste sur le haut du crâne? parfaitement ridicule mais à la mode apparemment), chacun une bouteille de rosé à la main et buvant à la bouteille.

 

autant dire qu'on a bien ri de voir cette population variée mais nous n'avons pas fait long feu non plus, trop de monde et puis les canards n'avaient plus faim au bout de quelques tranches de pain...

Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 06:30

Loi de murphy du téléphone : si vous êtes aux toilettes, votre téléphone a de grandes chances de sonner.

 

L’autre jour, ça n’a pas loupé, j’ai entendu les cornemuses de ma sonnerie de gsm qui était dans le salon et moi sur le trône… une fois rhabillée, je me saisis de l’objet du délit, numéro inconnu. Mais le numéro inconnu a laissé un message sur ma messagerie. J’écoute donc le message d’un air suspicieux d’abord et de plus en plus dubitatif au fur et  à mesure de l’écoute.

 

Déjà, le message est en néerlandais. Nyé ? ce ne sont pas mes 12 ans d’école qui auront fait de moi une parfaite bilingue néanmoins je comprends que ce monsieur est en train de me dire qu’il a appris que mon grand-père était malade et qu’il pensait à moi. Ok… mes 2 grands-pères sont décédés depuis belle lurette et je ne connais personne de néerlandophone. J’en déduis donc assez logiquement qu’il s’agit d’un faux numéro.

 

Une question demeure… qu’il ait fait un mauvais numéro ça arrive mais à partir du moment où le message du répondeur est en français, avec ma voix et je pense bien mon nom aussi, pourquoi a-t-il insisté et laissé un message malgré tout ? je n’ai pas poussé plus loin mes investigations. Je n’ai pas prévenu le pauvre homme non plus qu’il avait laissé un message au mauvais numéro… oui, c’est vilain, je sais…

Repost 0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:30

L’abus d’alcool est mauvais pour la santé. C’est pas faux… on ne le répétera jamais assez, abuser de substances alcoolisées peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé. Entre la gueule de bois carabinée du lendemain, le comas éthylique, les problèmes de foie, les cancers, le choix est vaste et varié.

 

Vendredi, j’ai fait la connaissance d’une autre conséquence de l’abus de l’alcool, à savoir l’hémorragie digitale. Mais qu’est-ce donc que l’hémorragie digitale ?

 

Hé bien, je m’étais lancée dans la préparation d’un cuba libre pour l’apéritif. Plus rapide que le mojito traditionnel du w-e. ma main gauche tenait fermement le citron vert, ma main droite tenait fermement le couteau destiné à couper la tranche décorative. Oui, mais voilà, le citron avait décidé de ne pas se laisser entamer par la lame et bardaf, c’est l’embardée, le couteau s’est lancé à l’attaque de mon index… aouch !

 

Le géant m’entendant jurer du salon me demande si je me suis coupée… un peu oui, répondis-je, le doigt en bouche pour éviter de mettre du sang partout dans le rhum (ça aurait fait un bloody cuba libre, l’apéritif préféré des vampires). Evidemment c’est toujours quand ça arrive qu’il n’y plus d’essuie-tout dans la cuisine.

 

Rien de bien grave, une bonne entaille mais pas suffisante pour se taper les urgences (j’ai de l’expérience en coupures diverses et variées mais aucune ne m’aura menée à l’hôpital, touchons du bois, au moins le bois ne coupe pas). Vite, vite, un pansement et fin de la préparation. Désinfection directement par l’intérieur via l’ingestion d’un cuba libre bien mérité !

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 10:30

Qu’on se le dise, j’ai des jambes ! j’en ai même 2, de la même longueur, qui vont de ma taille à mes pieds, c’est-y pas extraordinaire ????

 

Même que parfois, je mets des jupes courtes. Quand je dis court ça veut dire au-dessus du genou, rarement ras-du-cul mais ça arrive aussi. et quand je mets des jupes, on voit mes jambes, les 2, c’est-y pas incroyable ???

 

Et c’est là qu’on se rend compte que les mâles ne sont que des animaux baveurs et très peu originaux…

 

« mademoiselle, z’avez pas froid ??? »… remarquez qu’ils donnent aussi parfois du madame, mais ça ne me choque pas. Et non je n’ai pas froid, j’ai des collants, abruti !

 

La perle revient à ce jeune homme (là, je suis polie parce qu’en fait je pense petit con) que j’ai croisé en me rendant chez R lorsque nous devions aller à une soirée gothique. Je portais une robe courte (mais pas ras-du-cul) et des chaussures de fille. Oh lala, ce fut la fête de l’hormone mâle !!! même le géant en me voyant a fait des yeux de loup de tex avery. Pourtant il m’a déjà vue à poil, lui…

 

Revenons-en à ce ptit con en surcharge hormonal. « avec des jambes pareilles, j’ai envie de te lécher jusqu’à la foune »… claaaaaaaaasse… délicat, élégant, un parfait gentleman !

Perso, j’ai éclaté de rire parce que le pauvre garçon était carrément pathétique. C’est à peine s’il m’arrivait à l’épaule. Ooh la grande gueule, suis vachement impressionnée.

 

Mon seul regret est de ne pas avoir de répartie dans ces cas-là. Si j’avais plus de couilles (mais où les mettrais-je ?), j’adorerais entrer dans le jeu du gamin et lui dire que je suis partante quand il veut. Mais je n’ai pas de répartie, ni de couilles, donc j’ai passé mon chemin en rigolant…

 

Je crois que ce sera difficile pour les suivants de faire mieux que celui-là…

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 06:30

Du haut de son mètre 45 au garrot, elle avance à petit pas. Voutée, les cheveux gris, son panier rouge au bout du bras, elle lance des regards innocents vers l’homme qui attend dans la file d’attente. L’unique file d’attente ce jour-là dans le supermarché à tête de lion.

 

Elle s’arrête à côté de l’homme et pose son panier à ses pieds, soulagée.

 

La fille en noir voit clair dans son jeu… La vioque fait semblant de ne pas avoir vu qu’elle se trouvait derrière l’homme depuis un moment déjà. On ne la lui fait pas à la fille en noir. Les files d’attente elle connait, les petites vieilles soit disant innocente aussi. Elle est au taquet, prête à ne pas laisser un centimètre de plus entre l’homme et elle.

 

Une nouvelle caisse s’ouvre, l’homme se dirige vers celle-ci, la petite vieille ne bouge pas d’un poil.

 

Ne perdant pas un instant, la fille en noir se glisse derrière l’homme, créant une nouvelle file d’attente à la nouvelle caisse. Quelques instants plus tard, la vioque a réalisé qu’elle irait plus vite en se plaçant dans cette nouvelle file.

 

Elle commence à déposer ses achats sur le tapis, ne laissant que peu de place à la fille en noir qui n’a pas encore terminé de déposer ses achats à elle. La vioque tend la main vers les barres « client suivant », la fille en noir en choppe une avant elle et la dépose entre ses achats et ceux de la vieille dame. Un sourire en coin sur les lèvres…

 

La fille en noir 1 – la petite vieille qui croyait pouvoir passer avant tout le monde 0 !

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 10:30

Quand je ne suis pas enfermée dans mon monde intérieur, pressée de chopper mon train et de rentrer chez moi, j’observe les gens sur le quai et ça me fait rire.

 

C’est fou comme les gens mettent un point d’honneur à monter toujours au même endroit dans le train. Ils doivent peut-être retrouver des gens qu’ils connaissent mais pourquoi vouloir absolument monter par la même porte  quand le train est déjà à quai et que d’une minute à l’autre le signal de fermeture des portes va sonner. Ces gens se trouvent devant une porte, mais non, ils courent vers leur porte à eux, celle qui les mènera tout de suite là où ils veulent se placer.

 

Dans certains trains il n’est pas possible de traverser toutes le voitures de part en part mais monter dans la bonne voiture suffit. Les trains 2 étages sont traversables de part en part, que tu montes par la première ou la dernière porte, tu peux de toute façon arriver là où tu veux t’asseoir avec tes amis.

 

Mais bon, il faut que ces gens préfèrent courir, quitte à rater leur train parce qu’ils n’arrivent pas à temps à leur porte fétiche.

 

J’ai beaucoup ri aussi le jour où des gens se sont trouvés devant une porte qui ne fonctionnait pas. Il y avait pourtant les autocollants sur la porte indiquant que les portes étaient cassées mais ce petit groupe de gens est bien resté 1 minutes devant la porte avant de réaliser que la porte ne s’ouvrirait jamais et qu’il devait changer de porte pour monter dans le train. Oh lala, perturbez les habitudes des navetteurs et ils deviendront fous !

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 06:30

Le début du printemps ce n’est pas le 21 mars.

Le début du printemps ce n’est pas le chant des oiseaux.

Le début du printemps ce n’est pas l’air qui s’adoucit.

Le début du printemps ce n’est pas les bourgeons qui bourgeonnent.

Le début du printemps ce n’est pas le port obligatoire des lunettes de soleil.

 

Non, le début du printemps n’est rien de tout cela. Un seul événement marque le vrai début du printemps et il a eu lieu la semaine dernière.

 

M et virgi avaient bien essayé de me le faire comprendre mais je n’ai rien vu. Il a fallu un appel du géant pour que je réalise que cet événement allait se produire. « t’es rasse » qu’il me dit. Enfin, c’est ce que je comprends. Je lui fais répéter jusqu’à ce qu’il me dise « on se fait une terrasse ???? »…. Aaaaaaaaaah !

 

Alors, voilà, de retour sur la grand place, j’y retrouve M et Virgi, le géant nous rejoint et voilà, l’événement signalant le retour du printemps à eu lieu. Le premier verre en terrasse…. Le bonheur… le début du printemps quoi…

 

Vivement les suivantes !

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 06:30

Qui n’a pas expérimenté un sentiment de déjà-vu ? j’adore quand ils disent ce mot dans les films américains « déjà-vou » qu’ils disent, c’est amusant.

 

Ça m’arrive de temps en temps d’avoir ce sentiment mais il ne dure pas longtemps, quelques secondes à peine.

 

Samedi, au restaurant, j’ai eu un sentiment de déjà-vu qui a duré bien plus que ça, c’était impressionnant. Bien une minute, une minute trente d’impression d’avoir déjà vécu la conversation que je tenais à ce moment-là. Même le fait que je dise que j’avais un sentiment de déjà-vu faisait partie du déjà-vu. Flippant quand on y pense.

 

Dans Matrix (on vient de se refaire la trilogie), le déjà-vu est le signe d’un bug dans les programmes qui régissent la matrice. Peut-être que mon cerveau embrumé par les événements du vendredi a déconné aussi qui sait ?

 

En tout cas c’était vraiment bizarre comme sensation.

 

Ça vous arrive ?

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:30

Mes bien chers pieds,

 

J’ai bien entendu vos réclamations quant à vos envies de changement chaussuresques. Oui, tout l’automne, tout l’hiver et tout ce début de printemps, vous avez du être enfermés dans les doc martens que vous chérissez pourtant mais qui commencent à vous peser maintenant que le soleil tente des percées timides mais récurrentes.

 

J’ai bien compris également que vous désiriez plus mettre votre peau délicate dans certaines paires de chaussures achetées les années précédentes et que d’autres paires, quoique confortables, ne vous convenaient plus non plus. C’est que vous avez du style et que vous savez ce que vous voulez. Le confort ne fait pas tout. Je suis d’accord avec vous.

 

Dès lors, ce mardi midi, j’ai été faire un repérage dans le magasin de chaussures que vous affectionnez. J’ai bien senti vos orteils frétiller devant certaines paires, j’ai bien compris à l’essayage si vous étiez à l’aise ou pas.

 

Ce midi, j’y suis retournée avec les 3 anciennes paires que vous m’avez conseillé de donner pour l’action « on échange vos paires de chaussures contre des bons de 10 euros (comme ça mes lectrices belges sauront dans quel magasin nous achetons nos chaussures). Et j’ai choisi 3 belles paires neuves que j’ai décidé de vous offrir pour vos pâques avec un peu de retard.

 

Ne me remerciez pas, je sais que vous m’aimez et je vous le rends bien.

 

Soyez heureux dans vos nouveaux souliers et faites de moi une jolie fleur de printemps.

 

Signé : le reste du corps….

Repost 0

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre