Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 08:14

quand on est petit, vivre dans un pays où il y a un Roi et une Reine, ça vend du rêve. ça fait très conte de fée, on imagine être invitée au bal par le Prince, porter une belle robe, happy ever after.

plus tard, on se demande à quoi ça sert d'avoir un Roi et une Reine. quel est leur rôle, que font-ils vraiment pour le pays, etc... mais j'ai toujours trouvé ça classe d'avoir un Roi et une Reine à la tête du pays.

un Roi et une Reine, un Roi et 2 Reines, un Roi et 3 Reines. ça commençait à faire beaucoup.

et puis vendredi Fabiola nous a quitté. plus de 20 ans de veuvage, la pauvre méritait bien de retrouver son brave Baudouin.

j'ai appris la nouvelle en sortant de la douche, j'ai senti les larmes qui voulaient me monter aux yeux. elles n'ont pas coulé. mais ça m'a fait quelque chose quand même.

la Belgique a perdu une Reine

et j'ai trouvé dommage que des gens, à peine la nouvelle annoncée, fassent des jeux de mot sur son décès. un peu de respect pour les morts...

mais bon, je ne suis pas la dernière à me moquer quand ça ne me touche pas alors je laisse couler.

je présente mes condoléances à mon pays, je l'aimais bien de loin Fabiola...

Repost 0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 07:30

les journées sont douces pour le moment, difficile de se croire en novembre. il n'empêche que les nuits sont fraîches, elles, et que la nuit, la couette d'été ne suffit plus. surtout quand on est très fatigué (quand je suis fatiguée j'ai froid).

notre couette d'hiver traînait depuis des mois dans la buanderie. elle ne rentre pas dans la machine à laver.

les années précédentes, nous la donnions à belle-maman qui allait la laver chez une de ses amies qui a une machine à laver de plus grande capacité.

mais cette année, nous avons eu la grosse flemme et avons toujours repoussé au lendemain.

samedi, nous nous sommes dès lors décidés à la nettoyer nous-mêmes, comme des grands, au lavoir automatique.

question numéro 1: où se trouve le lavoir le plus proche? merci internet de nous éclairer sur la question.

question numéro 2: comment ça marche un lavoir automatique? ben oui, quand on a toujours eu une machine à laver chez soi, on n'a jamais été au lavoir.

arrivés au premier lavoir sur la carte, les machines sont trop petites. et les grosses machines là-bas au fond ne sont pas des machines à laver mais bien des sèche-linges.

unicks et le géant au lavoir

deuxième lavoir, la couette rentre, ouf. nous allons chercher les jetons à insérer dans la machine pour la mettre en route. 7.20 pour une lessive, ça fait cher. mais bon, on utilise les grosses machines c'est donc 2 jetons au lieu d'1. et on payerait plus cher en la faisant laver ailleurs.

je mets les produits (que nous n'avions pas oubliés à la maison), on appuie sur start, la minuterie indique 45 minutes (ce qui est globalement rapide parce que le programme 60 degrés chez moi dure 117 minutes).

on va faire nos courses, on revient avant la fin du cycle. les lumières suivent le cycle, arrive la fin, la machine s'arrête. normalement une lumière verte doit s'allumer à côté du cadenas pour nous dire que nous pouvons ouvrir la machine.

on a attendu bien 10 minutes avant de tenter d'ouvrir la porte parce que la lumière n'était toujours pas verte.

la porte s'est ouverte, on a récupéré notre couette, elle était bien propre.

le temps de la faire sécher à la maison (pas envie de tenter l'expérience séchoir du lavoir) et lundi soir nous dormions enfin sous une couette bien chaude et confortable. je ne sais pas si c'est lié mais quand je me suis réveillée au milieu de la nuit je n'avais pas envie de faire pipi comme les autres nuits, peut-être parce que j'avais bien chaud?

l'année prochaine, je laverai la couette plus tôt dans la saison! heureusement la couette d'été rentre dans notre machine!

Repost 0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 08:40

on prend la mouche un peu trop facilement, on se renferme dans sa coquille, on en sort pour déverser un peu de son fiel et au final on fait plus de mal que de bien.

heureusement, les choses peuvent quand même s'arranger dans certaines circonstances quand on décidé d'ouvrir la porte, juste un petit peu, pour voir si ça passe.

je ne donnerai pas plus de détails, mais tout est bien qui finit bien et c'est très bien.

Repost 0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 07:30

je suis une horrible nullipare. sans le faire exprès certes, mais ça finira par créer une situation de crise dont on rira plus tard en disant "tu te souviens tatanick quand j'ai découvert que la petite souris n'existait pas par ta faute?"

par deux fois j'ai failli causer un grave chagrin à un enfant.

la première quand j'ai raconté à mes voisins (autour d'un apéro) comment j'avais découvert que la petite souris n'existait pas (elle m'a écrit la bestiole... avec l'écriture de mon père... malin...). leur petit-fils n'était pas loin mais heureusement il ne m'a pas entendue.

la deuxième quand on parlait de pâques, je racontais que ma mère devait s'amuser follement à cacher les oeufs partout dans la maison.

la copine qui était à côté de moi me demande "tu veux parler de la mère poule n'est-ce pas?". "oui, oui, de ma mère poule". sa gamine était juste à côté et elle n'a pas les oreilles en poche.

faut vraiment que je fasse gaffe à ce que je dis maintenant que je suis entourée d'enfants qui comprennent ce que je dis...

Repost 0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 07:30

il y a un mois commençaient les douleurs, celles qui allaient me gâcher les vacances.

mais de quoi je me plains? un mois plus tard, je n'ai plus mal, mise à part une gêne pour certains mouvements mais rien de dramatique.

je vais pouvoir recommencer à courir, doucement, je peux à nouveau toucher mes orteils avec mes doigts, jambes tendues, en y allant lentement.

rares sont les personnes qui m'ont vue en "crise", du coup quand je croise les gens maintenant on me dit "oh ben ça a l'air d'aller en fait". et ce "en fait" est de trop. parce que je le prends comme un "si un mois plus tard tu n'as plus mal c'est que tu n'avais pas si mal que ça".

c'est pour ça que je n'aime pas dire que j'ai mal, parce qu'il y a toujours quelqu'un pour te dire "mais moi j'ai eu pire" ou "tu vas en chier pendant longtemps si t'as vraiment ça". alors que non, mon corps se remet bien, j'ai toute confiance en lui. il m'a lâchée au mauvais moment, certes, mais les vacances sont souvent propices aux craquages physiques.

par exemple, il n'a pas fallu 2 jours de vacances à ma soeur pour se retaper une migraine d'enfer.

et puis je n'aime pas dire que j'ai mal parce que je sais qu'il y a vraiment pire chez certaines d'entre vous.

alors, aujourd'hui, je vous dit que je vais bien et que lors de la prochaine crise, on se fera moins de soucis, parce que ça finit toujours par passer.

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 06:30

au final, c'est ce que j'ai eu, au sens propre du terme.

la fatigue accumulée les semaines précédentes, les activités physiques inhabituelles (gros jardinage, gros ménage), un trajet en voiture de 3h (ça parait pourtant si peu 3h), les hormones aussi peut-être (ça j'ai pas osé demander au spécialiste), tout ça ensemble a certainement été la cause de la crise.

il ne s'agit pas exactement d'une hernie discale mais plutôt d'un écrasement du disque dû au tassement des vertèbres. le résultat est cependant le même au niveau douleur. même si évidemment l'hernie est plus grave au niveau traitement et temps de récupération.

quand je vois comme je bouge maintenant, j'ai du mal à croire que je marchais avec des béquilles en grimaçant de douleur il y a seulement 3 semaines.

et bien sûr, s'il n'y avait pas les preuves en image, personne ne pourrait croire que j'ai eu quoi que ce soit au dos.

je suis encore un peu raide à la marche, quand je me penche vers l'avant, j'ai encore un petit point de douleur mais tellement plus supportable que durant le pic de la crise.

il semblerait que j'ai la jambe gauche plus courte que la droite. une petite scoliose en découle. il aura quand même fallu 35 ans pour que quelqu'un le remarque.

sur l'image, en effet, on voit bien que j'ai la colonne qui part en vrille.

cela dit, à moins que les douleurs ne se fassent plus régulières, il ne sert à rien de faire quoi que ce soit.

je dois donc suivre les recommandations d'usage: éviter de me pencher, ne pas porter de charges lourdes, éventuellement porter une ceinture lombaire en cas de gros travaux inévitables, ne pas rester assise pendant trop longtemps.

tout va bien donc, tant mieux. dès que je le sens je peux recommencer à courir. étant donné que je ne cours pas de façon intensive et que ça me fait du bien, même si ce n'est pas le premier sport qu'on recommande à une personne qui a des douleurs au dos, le spécialiste ne voit pas d'inconvénient à ce que je reprenne au même rythme qu'avant.

cela dit, avec l'automne qui arrive et la nuit qui tombe plus vite, je crois que les 2 séances par semaine en semaine vont se transformer en 1 séance le w-e. parce que courir dans le noir, je ne sais pas si c'est réellement agréable. à tenter.

bientôt tout ceci sera un mauvais souvenir. une anecdote de vacances ratées. je garde une grosse frustration par rapport au fait que les vacances que j'avais organisées avec tant de soin ont été gâchées par ce foutu dos.

l'année prochaine, je partirai en vacances avant de mettre le jardin en ordre avant l'hiver.

Repost 0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 11:02

au retour de vacances, la première chose que je fais ou presque c'est regarder combien de jours de congé il me reste.

j'ai la chance d'avoir pas mal de jours de congé et en fait d'années il m'en reste encore pas mal.

normalement, en revenant de vacances il m'en restait 6. mais comme j'ai eu un certificat médical durant mes vacances je récupère les 3 jours de congé couverts par le certificat.

il me reste donc 9 jours.

j'aime bien me faire des longs w-e, prendre les vendredis principalement.

mais comme d'habitude, ce serait trop simple de me dire "je me prends tous les vendredis pendant 9 semaines".

je dois aussi compter sur les grèves de train qui risquent d'être nombreuses en cette fin d'année.

en cas de grève sauvage, ça va, je ne dois pas prendre congé mais quand il y a des préavis de grève annoncés c'est un jour de congé qui tombe.

et puis il y a toujours bien une merde ou l'autre au niveau du boulot. comme l'année dernière où j'ai du réencoder tout un tableau parce qu'il y avait des erreurs.

le boulot normal doit se faire en temps et en heure aussi évidemment.

au niveau maladie, je pense que j'ai donné ma part cette année, mon dos ne devrait plus me poser de problèmes, enfin j'espère.

et il faut programmer ses congés en fonction des collègues aussi, donc tout prendre en dehors des congés scolaires (sauf le 31 octobre que je prends quand même pour préparer ma soirée d'halloween).

enfin, quoi qu'il en soit c'est toujours agréable de prévoir ses congés, même si je ne suis pas totalement de quand je les prends.

Repost 0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 06:30

le mail est mon meilleur ami. surtout quand il s'agit de communiquer par-delà la frontière. en fait surtout tout le temps puisque ça me permet de ne pas devoir téléphoner (téléphonophobique bonjour).

hier j'ai envoyé 2 mails plus ou moins pareils et les réponses que j'ai eues sont tellement différentes que j'ai envie de les partager avec vous.

le sujet de mon mail: une réservation de table pour le dîner (le souper en Belgique mais comme je pars en France j'ai bien pensé à parler de dîner).

pour le premier c'était juste une demande de confirmation de réservation. en effet, j'ai réservé la chambre dans l'hôtel via le site weekendesk et j'avais mis en commentaire que je souhaitais dîner au restaurant de l'hôtel. weekendesk préconisant de demander confirmation à l'hôtel quand même au cas où j'ai donc envoyé un mail.

pour le deuxième c'était une demande de réservation d'une table.

réponse reçue de la part de l'hôtel:

"Bonjour Madame (nom de famille, avec une lettre en trop mais c'est pas bien grave),

Je vous confirme que nous avions bien noté votre réservation pour le dîner du (date).

Au plaisir de vous accueillir,

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

Et vous prie de croire en mes sincères salutations,"

réponse reçue de la part du restaurant:

"Bonsoir , bien reçu votre demande de réservation pour (date) .cordialement"

personnellement, la réponse de l'hôtel me plait plus que la réponse du restaurant. même si les 2 réponses me donnent exactement l'information dont j'ai besoin.

vous en pensez quoi vous?

Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:30

le pitch sur le site de présentation de l'expo:

"l’Exposition arrive enfin en Belgique ! Des histoires marquantes vécues à bord du navire sont retracées grâce à la présence d’objets authentiques repêchés de l’épave au fond des océans. De délicats flacons de parfum, de la porcelaine de Chine estampillée du logo de la prestigieuse White Star Line et bien d’autres trouvailles sont à découvrir lors de l’exposition. Ces objets ainsi que les fidèles reproductions de l’intérieur du navire livrent un témoignage poignant de ces vies soudainement interrompues ou à jamais bouleversées par l’une des plus grandes tragédies maritimes que le monde ait jamais connue.

Découvrez le sort des Belges et des autres passagers à bord du Titanic et admirez le véritable iceberg installé pour l’occasion dans l’exposition!"

emballés par cette présentation et quelques conversations volées ci et là dans le train, dans la rue, etc... nous y sommes allés, le géant, un de ses collègues et moi dimanche dernier.

une expo qui marche = file pour rentrer. normal, on ne va pas se plaindre. on reçoit un audioguide et une carte d'embarquement pour le Titanic, jusque là tout va bien.

l'audioguide c'est pratique mais en même temps tu visites un peu tout seul. mais bon.

pour le reste, je m'attendais honnêtement à mieux. à partir du moment où j'ai vu le film et l'un ou l'autre reportage, je n'ai rien appris. et les objets exposés ne sont pas transcendantaux. je m'attendais à plus d'objet personnel comme des vêtements, des jouets d'enfants, des instruments de musique, je sais pas trop en fait. évidemment tout ça a passé du temps sous l'eau, j'imagine que tout n'a pas pu être repêché mais en vêtements par exemple il n'y a qu'un pantalon et un gilet d'exposé, en instrument de musique il y une flûte.

pas mal de billets et de pièces de monnaies, quelques cartes postales, de la vaisselle bien sûr. en bon état en plus.

le véritable iceberg: comique, ouh c'est froid! voilà.

à la fin de l'exposition, un tableau avec tous les noms des passagers et de l'équipage est affiché, vous permettant de savoir si la personne reprise sur votre carte d'embarquement a été sauvée ou non.

inutile de vous dire que si vous étiez un homme, vous aviez peu de chance de vous en être sorti, encore moins si vous étiez membre d'équipage.

mon personnage est mort, par contre ma femme et ma fille ont survécu. je suis bien contente de le savoir.

au début de l'expo la dame dans l'audioguide nous parle un peu des passagers belges. mais bon, on n'en sait pas beaucoup plus à la fin.

vous vous doutez que je n'ai pas été transportées par cette exposition. 15,90 eur c'est un peu cher payé je trouve.

Repost 0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:08

aaaah, la fameuse rentrée! ce grand méchant 1er septembre! tout un poème n'est-ce pas?

même si on n'est plus aux études et même si on n'a pas d'enfants, on ne peut pas y échapper, tout le monde doit passer par la case "rentrée".

c'est un peu comme les fêtes et les anniversaires, on les célèbre ou pas mais on ne peut pas passer à côté.

la rentrée pour moi c'est:

plus de monde sur les routes et dans les transports en commun, j'étais si bien pendant 2 mois sans gamins dans le métro!

le retour des collègues de bureau, j'étais si bien pendant 3 semaines toute seule dans mon bureau!

mais c'est aussi et surtout la promesse de vacances prochaines et rien que pour ça je vois ce premier septembre d'un bon oeil car je peux lancer le compte à rebours!

et puis il semblerait que le mois de septembre commence sous le soleil, n'oublions pas que c'est encore l'été! je pense même pouvoir prévoir un barbecue pour jeudi! super!

bonne rentrée à ceux qui rentrent vraiment!

Repost 0

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre