6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:30

décidément, je suis abonnée aux films dont le titre est traduit n'importe comment et dans lequel l'acteur principal semble perdu.

aujourd'hui, "the season of the witch", traduit en français par "le dernier des templiers" alors qu'il n'est nullement question d'un dernier templier dans l'histoire, avec nicolas cage en acteur perdu.

 

alors, vous me dites "templier", "sorcière" et "nicolas cage", je vous réponds "banco". unicks adorer film sur croisades, sorcières, moyen-âge, inquisition, etc... et unicks adorer nicolas cage. unicks n'a pas été déçue, en tout cas moins que pour "surrogates/clones".

 

l'histoire c'est quoi? 2 templiers désertent mais se font chopper en retournant en ville, ville où la peste sévit sauvagement. ils ont le choix: soit ils sont jugés en tant que déserteurs, soit ils acceptent d'escorter une prisonnière, une jeune fille suspectée d'être une sorcière et d'être à l'origine de l'épidémie. n'ayant pas trop le choix finalement et doutant un peu du caractère maléfique de la jeune fille, ils acceptent la mission et se mettent en route avec un prêtre, un soldat, un pseudo-marchand de relique (le seul à connaître la route) et un adolescent qui aimerait bien devenir chevalier lui aussi.

au fur et à mesure de leur voyage, les personnalités se révèlent et ils se rendent compte que la jeune fille n'est pas aussi innocente que ce qu'ils pensaient, peut-être même est-elle pire....

 

personnellement, j'ai bien aimé l'histoire, sauf peut-être la fin qui est un peu tirée par les cheveux. les décors sont beaux, les costumes aussi, l'intrigue se met en place correctement, on hésite pendant un moment "est-elle innocente, est-elle maléfique", "qui est le méchant? qui est le gentil?".

 

par contre, et je ne sais absolument pas pourquoi, nicolas cage n'est pas crédible en chevalier. c'est peut-être du à son regard de chien battu que j'adore dans ses autres films mais qui le rend un peu faiblard dans celui-ci. mais bon, il n'est pas mauvais non plus, c'est juste que je n'arrivais pas à y croire.

 

ce n'est toujours pas le film de l'année évidemment mais pour les amateurs de chevaliers, sorcières, etc... c'est un bon film.

 

templier.jpg

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris et le cinéma
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 06:30

non, je ne vais pas m'autocongratuler aujourd'hui, je vais vous parler gateau, plus précisément de mon gateau préféré: le merveilleux. et si on dit "tel maître, tel chien", on peut aussi dire "telle gourmande, tel gateau". 

 

si unicks était un gateau, elle serait donc un merveilleux. un merveilleux c'est ça:

 

merveilleux.jpg

derrière les copeaux de chocolat se cache des "tranches" de meringue nappées de crème. une houpette de crème fraiche et une cerise confite par dessus et voilà, vous avez un merveilleux.

 

les copeaux de chocolat forment un habit noir autour du gateau, noir comme les vêtements d'unicks.

 

la meringue serait le côté dur d'unicks, la crème le côté doux.

 

la houpette de crème fraîche serait la sensibilité d'unicks, la cerise sa fantaisie...

 

ça fait bien longtemps que je n'ai pas mangé un vrai bon merveilleux, ceux du commerce étant généralement trop sucrés ou au contraire sans saveur. et les bons pâtissiers se font rares malheureusement...

 

ceci est ma participation au concours d'anniversaire du blog qui pue de joufflette! bon bloganniversaire joufflette! que la chance te sourie très vite! link

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la fête du link
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:30

2 fêtes du link en 2 jours! youhou! c'est la fête! (c'est le cas de le dire). donc aujourd'hui, je fais comme DarkGally:link et je vous livre l'abécédaire selon unicks

 

A comme Annick. mon vrai prénom

B comme brochettes! c'est bientôt la saison des barbecues!

C comme chauve-souris. c'est moi!

D comme doc martens. ma marque fétiche, un jour j'aurai une pièce remplie de doc!

E comme élementaire mon cher watson. ne me demandez pas pourquoi, j'en sais rien c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit!

F comme fantômes. ces mauvais souvenirs qui vous hantent et ne vous laissent pas en paix.

G comme géant. évidemment.

H comme humour (comme drakgally). parce qu'il vaut mieux rire que pleurer. le plus important étant de savoir rire de soi.

I comme iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih! le cri hystérique de la fille qui a un nouveau truc ou qui apprend une super nouvelle.

J comme jongler. entre vos blog, le mien, le boulot, le géant, les amis. tout est question d'organisation.

K comme keira knightley. j'aime bien cette actrice.

L comme lumière. j'ai longtemps eu peur du noir.

M comme maman d'unicks. oui, je suis une fifille à sa maman.

N comme nuit. et qui dit nuit, dit dodo!

O comme oreiller. ergonomique de chez le suédois. mon meilleur ami.

P comme plantation. j'aime bien avoir les mains dans la terre. mais je n'ai pas de jardin.

Q comme quaker. un très mauvais souvenir de ce porridge dégueu.

R comme ruminer. avant de me débarasser de mes mauvaises pensées, j'ai besoin de les ruminer un moment.

S comme silence.

T comme taupe. suis myope.

U comme UV. besoin de soleil.

V comme voyage. je voyage peu, suis plutôt casanière, mais c'est quand même gai de quitter son chez-soi de temps en temps.

W comme wagon. je prends le train pour aller bosser, c'est trop cool, ahem.

X comme la lettre qui nous fait chier quand on joue au scrabble dans le train. maintenant on conjugue taxer et axer à tous les temps.

Y comme yeux. j'aime les miens, ça tombe bien.

Z comme zoo. c'est malheureux les animaux en cage mais c'est l'occasion de les voir en vrai de plus près.

 

pas évident comme exercice! se sert qui veut!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la fête du link
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 06:30

c'est la première chanson que le fabuleux chanteur marc farell a repris lors de son passage à la ducasse de messines, il ne m'a pas fallu 30 secondes pour intégrer l'air dans mon pauvre cerveau malade et voilà, je la chante tout le temps depuis...

 

la voici chantée par son chanteur original (enfin, je crois) et sheryl crow:

 

 

Partager cet article

4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 10:30

vous avez peut-être remarqué que je n'alimentais plus la rubrique "cher journal" depuis que je suis partie au ski. ce n'est pas parce que je n'ai pas envie, c'est juste que je n'arrive pas à m'organiser correctement pour programmer le billet. l'idéal est que je le programme de chez moi où j'ai mes journaux sous la main mais bon, je n'ai pas toujours l'occasion de le faire, nos w-e étant souvent chargés. donc je dois emmener le journal sélectionné avec moi au bureau et j'aime pas trop non plus. bref, je vais trouver une solution et je reprendrai la publication bientôt.

 

pourquoi je vous parle de ça dans la rubrique "fête du link"? parce qu'il me restait une proposition de date à publier et que du coup, je me sens un peu "coupable" de ne pas faire plaisir à une de mes nouvelles lectrices.

 

en effet, ça ne fait pas très longtemps qu'on se lit mutuellement. elle fait partie des 2 blogs d'illustratrions que je lis. d'habitude je n'aime pas trop les blogs dessinés mais elle j'aime bien son personnage et puis elle écrit du texte aussi et ça c'est bien.

 

j'ai été visiter son blog via hellocoton évidemment. c'est son pseudo qui m'a attirée parce que ça me rappelait le film que j'avais bien aimé. et puis je suis revenue, j'ai commenté et j'ai eu le plaisir de la voir venir chez moi aussi. et voilà.

 

dans un de ses derniers, elle nous parle de ses cheveux et jusqu'il n'y a pas si longtemps j'aurais été à 100% de son avis. mes cheveux ayant leur vie propre, j'en avais régulièrement marre et je me demandais comment les discipliner une fois pour toute. je rêvais de cheveux lisses qui tombent droit. au lieu de ça, j'avais des cheveux ondulant légérèrement sur la longueur mais pas uniformément donc ça ne ressemblait à rien, surtout quand ils étaient frais lavés.

 

mais grâce à soeur grande qui m'en avait vanté les mérites, j'ai demandé au père noël géant de m'offrir un lisseur. et ô miracle, mes cheveux tombent droit maintenant tout en restant naturel (le lissage trop lisse ça fait tout de suite faux). je les lisse le lendemain matin du soir (vous suivez?) où je les lave et hop! ils sont disciplinés jusqu'au prochain lavage.

 

bon, maintenant, je vous autorise à quitter ce blog et à aller visiter le blog de punisheuse! link

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la fête du link
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 06:30

pas de ma marque fétiche mais très jolie aussi (et moins chères et présentes sur mon site VPC de chaussures...)

 

Sandales-Geox-ROXY-76306_350_A.jpg

 

vous l'aurez compris, mes pieds commencent à en avoir marre d'être enfermés dans mes docs, ils ont besoin d'air!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris s'habille
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 10:30

pas de poisson d'avril aujourd'hui, mais une petite cover rien que pour vous, choisie par unicks mais je sais que le géant l'aime bien aussi.

 

 

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans et le géant dans tout ça
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 06:30

lundi, on m'a fait lire un petit article dans un journal, vous aurez peut-être entendu parler de cette histoire mais je tenais à la raconter ici, parce qu'ils font fort chez la pomme!

 

un homme achète un ipad et le ramène chez lui. sa femme fait une crise et le somme de retourner au magasin pour le rendre.

 

l'homme dépité, retourne à l'apple store. le vendeur lui demande pourquoi il veut rendre l'ipad, le gars lui répond "my wife said no".

 

quelques jours plus tard, quelle ne fut pas sa surprise quand il découvre dans sa boite aux lettres un ipad accompagné de cette simple note "apple says yes".

 

excellent non?

 

l'histoire ne dit pas combien de personne ont essayé de faire pareil...

Partager cet article

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 10:30

unicks est une citadine, élevée dans la capitale (bon pédrigrée, poil brillant, ailes soignées, petit museau sympathique). les seules animations auxquelles elle participait (en tant que spectatrice s'entend) étaient la braderie de septembre et le marché médiéval de juin.

 

les carnavals, les ducasses, les fêtes de quartier, elle regardait ça d'un drôle d'oeil, se demandant comment on pouvait prendre plaisir à ce genre de choses, en bonne citadine coincée du cul qu'elle était.

 

et puis, elle a découvert mons et son doudou (je précise pour les lectrices étant arrivées sur mon blog après le mois de mai 2010 que le doudou ou ducasse de mons est la big fête de la ville avec tradition, floklore, etc, reconnu au patrimoine de l'unesco rien que ça, j'en reparlerai évidemment en juin puisque cette année le doudou tombe tard). et forcément elle a adoré.

 

chaque année, à mons, dans le quartier de messines, a lieu la ducasse de messines, grande fête du quartier, avec géants, chapiteau et marché aux fleurs (le dimanche). cette ducasse est vraiment très très populaire et on peut y croiser aussi bien les bourgeois de la ville que le montois pas vraiment fini (quart-monde, etc...). de prime abord, ça peut ne pas faire envie mais quand l'ambiance du groupe est là, on peut y passer de très bons moments.

 

n'ayant pas vraiment d'endroit où aller pour fêter l'anniversaire du géant, nous avons décidé d'aller sous le chapiteau pour voir ce qui s'y passait. on est vachement bien tombé puisque le samedi soir c'était un spectacle de strip-tease qui était proposé. le seul "hic" c'est que c'était un spectacle masculin, ouiiii, des "chippendales"!!! joyeux anniversaire géant!

 

nous y sommes repassés le lendemain et avons assisté à un specacle de magie (j'aime pas la magie) et au début d'un fabuleux concert que nous aurions adoré entendre plutôt la veille mais bon...c'était un vieux chanteur (sur les affiches il avait l'air d'avoir 50 ans, en vrai il s'approche certainement des 75) qui venait partager avec nous son répertoire de country. derrière lui, des danseurs de country faisaient la même chorégraphie toute molle à chaque chanson, du bonheur à l'état pur.

 

alors, oui, c'est très kitsch mais en même temps c'est fabuleux de voir tous ces gens différents partager les mêmes tables.

 

et puis on a carburé à la saint-feuillien, ça aide à apprécier l'ambiance...

Partager cet article

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 06:30

plus de 40 ans après la série dans laquelle jouait bruce lee, the green hornet (le frelon vert en français) a été réadapté au cinéma.

 

l'histoire: britt reid hérite du daily sentinel, un grand journal de los angeles. la nuit, accompagné de son fidèle kato (qui n'est pas un chat mais bien un être humain spécialiste des arts martiaux, des voitures et du café), il se transforme en green hornet et s'attaque à tous les gangs du coin.

 

mais attention, chudnofsky, grand patron du banditisme de LA n'est pas d'accord avec l'arrivée de ce justicier.

 

et puis il y a la charmante secrétaire, jouée par cameron diaz qui va enflammer green hornet et kato.

 

bon, ce n'est clairement pas le film de l'année, si unicks regardait les films de l'année ça se saurait, par contre c'est un très bon divertissement. il ne faut pas se prendre la tête, on rigole, les effets spéciaux sont mal faits (fait exprès ou pas, qui le saura?), l'histoire n'est pas déplaisante. un excellent film pizza ou popcorn en fait.

 

cela dit, comme dans surrogates où bruce willis semblait un peu perdu, dans green hornet on se demande ce que fait cameron diaz. j'aime bien cette actrice, son côté fofolle pétillante mais là elle sous-joue, je sais pas trop comment expliquer, on dirait qu'elle est bridée et qu'elle ne peut pas donner tout ce qu'elle veut.

 

le géant l'a trouvée moins jolie que d'habitude. dans le film elle est censée avoir 36 ans, le géant trouve qu'elle fait plus vieille que lui, forcément en vrai elle en a 39 la cameron.

 

donc, si vous voulez passer un moment sympathique sans avoir à réfléchir, je vous conseille the green hornet.

 

green-hornet.jpg

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris et le cinéma
commenter cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog