Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 06:30

paques.jpg

Partager cet article

22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 10:30

 

Partager cet article

22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 06:30

niveau look, je ne suis pas une puriste. je mélange les genres, les styles (mais pas les couleurs). de par le fait que je porte du noir, des clous, des têtes de mort, des docs, il est évident qu'on peut me classer dans les rock'n'goth (je ne pense pas que le terme soit officiel mais je l'aime bien parce que c'est exactement ce que je suis).

 

les chaleurs revenues, j'aime beaucoup observer les goths purs et durs, ceux pour qui sortir sans les méga boots, sans long manteau en cuir, sans corset serait une hérésie totale.

 

dans cette catégorie de goth là, je fais la différence entre 2 groupes:

 

*les véritables puristes, qui ne pourraient pas se sentir bien dans un vêtement classique et qui ont fait des vêtements gothiques (et du reste) un véritable mode de vie. ceux-là, en été, je les plains de tout mon coeur. parce que le corset, le serre-taille, les docs, par 25 degrés je ne peux tout simplement pas. il me faut de l'air, de l'espace.

 

*les golgoths (amis de la référence bonjour) qui surjouent, qui se surlookent et à qui en général ça ne va pas du tout parce que ça fait trop. c'est le genre de gamin boutonneux qui va se cacher dans son long manteau genre "je suis trop un goth moi, je sue mais je m'en fous" et le genre de nana (je vais me faire lyncher peut-être mais ce souvent des grosses) qui va se boudiner dans une jupe trop courte, des résilles façons gigot et un serre-taille qui refera monter ses seins jusqu'en dessous du menton, bourrelet compris. ceux-là me font bien rire quand il fait chaud parce qu'on les voit souffrir mais rien ne leur fera enlever leur attirail parce que c'est comme ça qu'il faut s'habiller quand on est goth...

 

elle porte quoi unicks quand il fait chaud? ben des jupes, des sandales, des robes, des t-shirt, des débardeurs. le tout à caractère rock'n'goth ou carrément neutre (un t-shirt noir, une valeur sûre). je ne me demande pas ce que les autres penseront de moi, je mets ce qui me plait.

 

probablement que demain, comme il fera chaud, je porterai ça:

 

http://www.rockagogo.com/image/big/BARB2-robe-hellbunny-barbed-wire-1288697209.jpg

ou alors ça:

 

http://www.rockagogo.com/image/big/SKT11-jupe-divers-flamin-skull-1190389357.jpg

ou alors ça (jupe que jolie-maman a bien aimé jusqu'à ce qu'elle voie les tête de mort):

 

http://www.rockagogo.com/image/big/SKT07-jupe-dark-wear-tortured-soul-1225629645.jpg

ou encore ça

http://www.rockagogo.com/image/big/RAM2-robe-hellbunny-ramona-stripes-1258471441.jpg

 

et aux pieds? ben des sandales toutes bêtes mais toutes confortables et qui vont avec tout.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris s'habille
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 10:30

en voilà du billet léger!

 

quelques considérations de bonheur par ce temps fabuleux (en essayant de ne pas se dire que si on a du beau temps maintenant on risque de le payer plus tard):

 

*hier, premier jour sans chaussettes. le vent frais du matin qui s'engouffre sous la jupe, le vent chaud de l'après-midi qui fait pareil, se sentir légère dans ses ballerines.

 

*aujourd'hui, premier jour en sandales, parce que finalement les ballerines d'hier c'était encore trop autour de mes petons.

 

*le port des lunettes de soleil obligatoire. à la sortie du bureau c'est un peu comme des vacances.

 

*les apéros en terrasse.

 

*le visage qui prend des couleurs.

 

*la pile de débardeurs qui me fait de l'oeil.

 

*une bonne cure de lumière ça fait le plus grand bien après l'hiver.

 

*pas encore de perspective de barbecue mais ça finira par venir.

 

*une visite prévue pour dans 2 mois et ça fait trop plaisir!

 

*le w-e qui se profile à l'horizon et qui devrait être aussi beau que les autres jours de cette semaine.

 

y a pas à dire, ça fout la pêche ce genre de choses!

Partager cet article

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 06:30

quand on est petit on se croit immortel. il nous arrive de perdre un grand-parent, ou 2 ou les 4, c'est plus ou moins triste selon la relation qu'on avait avec eux et l'âge qu'on a quand ils nous quittent mais on ne réalise pas qu'un jour nous aurons leur âge ou que nous aussi nous mourrons un jour.

 

(oui, c'est un billet super gai que j'écris là mais bon, je tâcherai d'en faire un plus léger pour ce midi).

 

et puis un jour, même si on est jeune, même si on ne compte pas mourir tout de suite, il faut quand même bien penser à ce qui arrivera le jour où on partira.

 

pourquoi je pense à ça? parce que pour le moment mon esprit cogite beaucoup niveau achat de maison (le projet a tendance à changer d'orientation mais j'en parlerai si ça se confirme).

 

acheter une maison c'est bien mais comme c'est un projet à long terme, il faut bien penser aux "au cas où": "au cas où on se sépare, au cas où l'un de nous deux tombe au chômage, au cas où l'un des deux a un grave accident, au cas où l'un des deux décède".

 

ce ne sont pas des considérations joyeuses évidemment, mais il vaut mieux y penser et prévoir maintenant que de se retrouver fort dépourvu si un "au cas où" se réalise.

 

quand j'entends des gens qui ont le même niveau de salaire que le mien qui achètent des maisons à 250 000 euros, je me demande comment ils feront le jour où un "au cas où" se réalisera. parce qu'assumer la totalité des remboursements tout seul, dans ce cas-là, ce n'est pas possible.

 

alors, j'y pense, oui, je veux assurer nos arrières, faire en sorte qu'on puisse voir l'avenir sereinement et éviter des soucis supplémentaire au cas où...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est incertaine
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:30

avoir un gps c'est bien, mais ne trouvez-vous pas que les voix de base ne sont pas top-top? la bonne femme est irritante, le mec est tout mou, la voix canadienne est sympa mais on s'en lasse vite.

 

heureusement sur le net, on trouve des voix à ajouter sur le gps. la plupart sont malheureusement pourries. on aurait bien aimé avoir la voix d'homer simpson mais ce ne sont que de pâles imitations. rien d'officiel.

 

le géant a choisi la marque de son gps en fonction des voix officielles qu'on pouvait ajouter.

 

c'est le maître du côté obscur en personne (et en anglais) qui nous guide dans nos pérégrinations routières.

 

nous voyageons donc au rythme des "at the end of the road turn left", "stay in formation", "you have reached your destination, but you're not a jedi yet", etc... c'est marrant.

 

là, c'est la version parodie, mais c'est vraiment cette voix-là qu'il y a sur notre gps.

 

 

 

 

à quand la prochaine promenade????

Partager cet article

20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 06:30

unicks n'est pas douée en histoire (ni en géographie d'ailleurs) mais elle aime bien visiter des sites historiques. pour changer des châteaux et des vieilles ruines, sur le chemin de retour de boulogne, le géant et unicks ont décidé de s'arrêter au blockhaus d'eperlecques.je vous laisse visiter le site pour avoir les infos: link

 

j'ignorais totalement l'existence de ce genre de bâtiments. mes connaissances en seconde guerre mondiale se limitent aux films et séries qui retracent principalement la libération. de l'occupation et de ce que les allemands faisaient dans les pays occupés, je ne sais quasi rien.

 

sur la route qui mène au site on peut apercevoir le haut du blockhaus mais rien ne laisse présager de l'entièreté du bâtiment. la forêt est dense et heureusement qu'il faisait chaud et ensoleillé sinon je serais ressortie de là le moral complètement plombé.

 

cette masse de béton est impressionnante au possible, et dire qu'elle ne fait qu'un tiers de ce qui avait été prévu par les allemands!

 

j'ai beaucoup aimé cette visite, c'est organisé de telle sorte que l'on ne s'ennuie pas à devoir lire des panneaux explicatifs rébarbatifs. sur 6 points du site, il y a des hauts parleurs, il suffit d'appuyer sur le bouton de la langue choisie et l'explication commence. c'est très intéressant (même si la même chose est souvent répétée). sur un des points, le jour du bombardement du site par les alliés est expliquer et on a vraiment l'impression d'être ce jour-là, arrivées des avions, sifflement des bombes, impact, je vous assure que mon coeur a battu plus vite durant cet épisode.

 

des milliers de prisonniers ont travaillé sur cet énorme chantier, des centaines y ont perdu la vie. qui aurait pu croire que dans la forêt proche d'un petit village il se passait de telles choses?

 

au final, le blockhaus n'aura jamais servi mais il reste un témoin de cette période et je suis bien contente de l'avoir visité, j'y ai appris des choses. 

 

blockhaus.jpg

(photo prise sur le site internet du blockhaus d'eperlecques).

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 10:30

8h30, le géant et unicks sont prêts à partir. petit passage par la sation service pour offrir un plein et un gonflage des pneus à la voiture (qui n'a pas l'habitude du tout de devoir faire 200km). le gps est en route et c'est parti!

 

11h00, nous arrivons à l'hôtel. la chambre n'ayant pas été louée la veille, nous pouvons déjà y déposer nos petites affaires. pour une nuit, nous n'avions pas grand-chose mais ça nous soulageait quand même.

 

11h15, nous sommes au point de rendez-vous. unicks avait bien prévu son coup, histoire d'être la première.

 

11h30, à peine le temps d'envoyer un sms pour leur dire où nous sommes exactement qu'ils apparaissent dans notre champ de vision. "hiiiiiii, c'est georges" que je lance hystérique au géant.

 

on se fait la bise, un peu intimidés quand même (moi en tout cas c'est clair) et nous partons en quête d'un endroit où prendre l'apéro. direction la ville fortifiée. on trouve une table en terrasse, on commande une petite bière, on échange nos petits cadeaux et puis on papote, naturellement. c'est pratique de déjà bien se connaitre par écrit, on peut rebondir sur nos dernières conversations écrites.

 

chateau-boulogne.JPG

 

il fait faim... on se trouve un resto sympa, le géant et georges commandent des moules, unicks un poisson, l'écossais un steak (c'est qu'il n'aime pas trop les choses de la mer l'écossais). le soleil se montre généreux pendant le repas, c'est cool, il fait bon, la nourriture est bonne.

 

il y a apparemment une cérémonie dans la basilique, nous n'osons pas rentrer. de plus la crypte est fermée, dommage. on monte sur les remparts, on admire le chateau et puis on retourne dans la ville "normale", les remparts étant peuplés de jeunes en jogging/casquette ou en tenue de tokyo hotel. on ne peut pas dire qu'on soit vraiment tombés sous le charme de la ville. après toutes les belles choses qu'on avait lues sur le site de l'office du tourisme, on a été un peu déçus quand même.

 

j'avais repéré un café/restaurant qui offrait soi-disant un large choix de bières belges. nous décidons donc d'en faire goûter à georges et l'écossais. le choix est finalement limité, le service plus que moyen et en plus ils n'ont plus le verre qui va avec la bière, ah ben bravo! ce qui n'empêche pas l'écossais d'en recommander une deuxième.

 

bon, c'est pas tout ça mais à la mer, il doit y avoir une plage non? nous partons en quête de la plage, nous la trouvons et nous allons jusqu'au bord de l'eau. au retour, on se retrouve embourbés dans des flaques d'eau, nos pauvres chaussures sont pleines de sable! allez, encore un petit verre pour se remettre de nos "émotions" (et puis unicks et l'écossais devaient faire pipi, mais finalement n'ont jamais trouvé de toilettes, qu'est-ce que j'aimerais être un mec dans ces cas-là!).

 

il est bientôt l'heure du retour pour georges et l'écossais. mais la vessie d'unicks et celle du géant en décide autrement, un nouvel arrêt café est obligatoire!

 

plus d'excuses maintenant, ils doivent s'en aller retrouver leur toutou resté bien sagement à la maison. petit passage à l'hôtel pour leur remettre une bonne bouteille de bière bien de chez nous et nous les accompagnons jusqu'à leur parking. et les voilà partis...

 

le géant et unicks se retrouvent seuls (et avec un sacré verre dans le nez), direction le resto pour manger un magnifique plateau de fruits de mer, un régal et un service au poil! pourtant nous étions gênés par nos chaussures crottées et notre état d'ébriété plus ou moins avancé. mais ce fut nickel. d'ailleurs si vous allez à boulogne je vous le conseille, c'est "aux pêcheurs d'Etaples".

 

il est l'heure d'aller se coucher (en passant d'abord voir si la voiture se porte bien), la journée est finie...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 06:30

je ne pourrais plus dire laquelle a commencé à lire l'autre, laquelle a commencé à commenter l'autre. le premier mail envoyé, j'en suis sûre, il est de moi. elle avait posé une devinette et j'avais répondu juste. depuis c'est 1, 2, 3, 6, 10 mails par jour que nous nous envoyons. depuis un peu plus d'un an, ça fait des milliers de mails certainement.

 

on a commencé par parler de la pluie et du beau temps, de nos blogs, du boulot et puis de fil en aiguille on s'est confié des "secrets", on a eu des conversations à coeur ouvert. finalement, on avait presque plus besoin de se lire l'une l'autre sur nos blogs étant donné qu'on savait déjà ce qui était arrivé à l'autre.

 

en septembre, avant que je parte à paris, on s'était quand même dit qu'il faudrait qu'on se rencontre en vrai, c'était trop bête de papoter par mails sans passer par la case rencontre en vrai. mais on avait peur, peur que ça se passe pas si bien, peur de décevoir, peur d'être déçue. et puis on devait embarquer nos hommes dans l'histoire, comment allaient-ils s'entendre, que penseraient-ils de la rencontre. mais ils ont été adorables et finalement nous ont un peu poussé à la rencontre.

 

la date fut fixée, samedi 16 avril. le lieu: boulogne-sur-mer. exactement à 2h de chez eux et à 2h de chez nous. c'est pas par hasard si le géant et unicks allait passer le w-e à la mer.

 

comme elle dit "s'il n'y avait qu'une seule blogueuse que je devais rencontrer c'était forcément toi". forcément. évidemment. naturellement.

 

et on s'est enfin rencontrées et ça s'est extrêmement bien passé. pour moi c'est comme si je retrouvais une bonne copine que je n'avais pas vue depuis longtemps. la journée est passé à une vitesse folle, quel dommage de les voir partir, si seulement ils étaient restés à l'hôtel eux aussi.

 

je suis tellement contente de cette rencontre et il est clair que nous nous reverrons bientôt. l'invitation est lancée, ils n'ont plus qu'à la rattraper. certes, 4h de route nous séparent. mais puisque nous savons que nous nous entendons bien, que les hommes sont potes maintenant, ces 4h de route seront le départ d'un w-e entier. rien que pour ça aussi il faut que je reconduise, pour que le géant ne doive pas se taper le trajet tout seul.

 

hier, j'avais le coeur gros. rien que de penser que ce moment qu'on avait tant attendu était déjà passé. n'attendons plus un an avant de nous revoir...

 

duos-de-docs.JPG

c'est elle et moi....

 

c'est unicks et georges

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris et l'amour
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 10:30

unicks est plus que productive! 500 billets sur un an, 500 billets de tout et n'importe quoi, de ciné, de séries, de vêtements, de géant, de famille, d'amis, de blocopines, etc...

 

déjà 3 participations pour mon concours d'anniversaire de la chauve-souris. les autres secouez-vous un peu! vous avez jusqu'au 30 avril!

 

plus de détails ici: c'était il y a un an ("qui veut du cadal?" inside)

Partager cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre