Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 06:30

tu y vas pour rien ou pour juste un article et tu reviens les bras chargés de sacs...

 

j'allais chez hema pour acheter mon produit d'entretien lentilles (3.95 EUR), une crème de jour (4.40 EUR) et une recharge pour mon pousse-mousse de salle-de-bain (3.25 EUR pour un litre).

 

et je suis revenue avec en plus:

 

robe-longue-hema.jpg

et

 

robe-courte-hema.jpg

 

à 23 euros pièce, je ne suis pas ruinée. d'autant que, contrairement à mes pantalons, je porte quasiment toutes mes jupes et robes autant en hiver qu'en été (en hiver il suffit d'ajouter des couches) donc c'est de l'investissement. et je dois dire que j'adore leurs robes, elles sont confortables, élégantes et parfaitement à ma taille (M). et la robe longue, il me la fallait parce que comme celle de pimkie c'est un réel modèle long. le bonheur... et en plus ils ont un magasin en ligne... argh....

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris s'habille
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 06:30

faire remplir notre déclaration d'impôts...

 

rendez-vous chez le comptable pour qu'il fasse le boulot à notre place. personnellement je n'en ai pas forcément besoin étant donné que je n'ai que mes revenus et mon assurance pension à déclarer, ce qui est assez simple et rapide à intégrer dans la déclaration mais le géant préfère quant à lui passer par le comptable parce qu'il a d'autres choses à déclarer (non pas de grosses fortunes, juste une facture de chaudière qui a été remplacée et qui pourrait lui rapporter des sous).

 

et puis comme nous voulons également ses conseils pour le projet qui nous occupe et qui se réalisera donc l'année prochaine (mouhahahah, j'adore faire cette piqûre de rappel pour que vous vous rongiez les ongles), autant en profiter pour lui faire remplir ma déclaration dans la foulée.

 

et puis après direction un magasin en faillite où nous avons vu de belles chaises qui iraient très bien chez nous mais qui la semaine dernière étaient encore indissociables de la salle-à-manger complète (table + 2 meubles dont nous n'avons nullement besoin). on croise les doigts pour qu'elles ne soient pas encore vendues et que le vendeur veuille bien cette fois les dissocier du reste.

 

et puis comme je fais le pont, c'est comme un congé donc pas de deuxième billet aujourd'hui.

 

bon pont pour ceux qui le font et bon courage pour les bosseurs!

Partager cet article

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 06:30

en ce jour férié, un ptit billet facile, quelques fortune cookies:

 

*time flies when you don't know what you're doing (le temps file quand tu ne sais pas ce que tu fais): j'aurais tendance à dire le contraire moi, le temps me paraît plus long quand je ne sais pas trop ce que je fais, que je m'ennuie, que je tourne en rond.

 

*if can't convince them, confuse them (si tu ne peux pas les convaincre, rends-les confus): oué, traduction pas évidente parce que le verbe "confuser" n'existe pas encore. mais sinon, ce n'est pas un mauvais conseil, en attirant l'attention des gens sur autre chose ça peut permettre d'arriver à nos fins.

 

*your fortune has come to an end (votre chance arrive à son terme): ben merde alors...

 

*the fortune you seek is in another cookie (la "chance" que vous cherchez est dans un autre cookie): pas de soucis, je lance une nouvelle partie!

 

*plan to be spontaneous tomorrow (prévois d'être spontané demain): ok, facile...

 

*never take advice from a fortune cookie (ne prends jamais de conseil auprès d'un fortune cookie): mais heu! et je peux plus jouer alors?

 

*everything in moderation including moderation (tout dans la modération, y compris la modération): à sortir quand je commence à être bourrée...

 

*an empty stomach is a poor adviser (un ventre vide est mauvais conseilleur): c'est pourquoi il ne faut jamais faire les courses le ventre vide.

 

*soon...and with someone you know (bientôt... et avec quelqu'un que vous connaissez): j'adore ce genre de citation, ce sont celles qui me font le plus rire tellement elles sont improbables.

 

*beauty is in the eye of the beer holder (la beauté est dans l'oeil de celui qui porte une bière): et c'est tellement vrai. le géant parfois me dit à propos de l'un ou l'autre fille "oh celle-là, bourré, je pourrais" ou "celle-là même bourré je ne pourrais pas".

 

allez, bon fériage et à demain!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans fortune cookie
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:30

nuage rose

unicks est une fille, sensible à ses flux, reflux et déflux (oui, je sais ce mot n'existe pas) d'hormone. elle s'en passerait bien évidemment mais malheureusement il n'y a rien à faire, on a beau lutter il faut passer par les hauts et les bas, les sautes d'humeur et le maux de tête.

 

la semaine dernière j'étais en flux ascendant et toute la semaine j'ai eu l'impression d'être shootée. mais shootée à quelque chose de super bon, genre de l'hormone de bonne humeur ou un truc du genre.

 

j'avais des tonnes de mots qui me sortaient de la bouche, des mots qui me faisaient rire, des mots qui me faisaient penser "mais enfin, comment tu fais pour lui parler si sympathiquement alors qu'il n'a fait que des conneries" (vous voyez de qui je parle? pour celles qui me suivent depuis longtemps ce sera facile à trouver, pour les autres bah tant pis). j'étais de bonne humeur dès le matin, prête à relever tous les challenges, tous les défis que le vie me présenterait. j'ai même eu l'impression d'être moins timide avec les gens. j'ai même eu pitié de quelqu'un qui m'a fait quelques crasses.

 

qu'est-ce que j'aimerais que cet état puisse durer indéfiniment, tous les jours, toutes les nuits, à chaque heure, à chaque minute.

 

qu'est-ce que c'est bon de marcher comme ça sur un nuage tout mou, tout doux, rempli de promesses positives.

 

ça change de l'état dans lequel j'étais il y a 2 semaines, en total déflux hormonal pré-menstruel.

 

ce billet n'a pas pour but de donner espoir à celles qui sont down, down, down parce que quand je suis en total déflux, j'ai beau savoir que ça finira par passer ça n'aide en rien à vivre le moment.

 

je voulais juste partager cet état de fait avec vous, parce que j'aime être comme ça, ça me permet d'être plus disponible pour mes copines down down down, pour celles qui n'ont pas ce qu'elles veulent, pour celles qui ont perdu ce qu'elles voulaient. j'espère que mes petites conneries, que mes petits mots leur font oublier pour une seconde ce qui les chagrine et que j'arrive à mettre un sourire sur leurs visages.

 

j'ai l'impression d'être shootée et c'est assez surprenant parce que c'est rarement aussi radical comme bouleversement. mais bon, faut profiter tant que c'est là!

 

ps: j'ai piqué cette image sur le net, si vous connaissez l'auteur ou que l'auteur se reconnait je serai ravie de rendre à césar ce qui appartient à césar.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 06:30

Ginie l'a réclamé, unicks a réitéré l'expérience...

 

voici donc les débuts de lara fabian (pas besoin de deviner qui c'est, elle n'a pas beaucoup changé physiquement, étrange non?)

 

 

Partager cet article

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 10:30

oh ben, j'ai oublié de vous raconter un truc. c'est dire si j'ai trouvé ce fait important. et pourtant, c'était quand même assez étonnant pour être noté.

 

je ne sais plus quand donc, il y a quelques semaines, je l'ai revu. enfin, je suis à 90% sûre que c'était lui. parce que je ne lui ai pas parlé, je suis juste passée derrière lui alors qu'il attendait au feu rouge. est-ce lui? n'est-ce pas lui? pas le temps de m'arrêter pour vérifier, c'est que j'ai un train à prendre et puis finalement qu'est-ce que je lui aurais dit?

 

mais qui donc? vous demandez-vous en vous rongeant les ongles. un ex. pas de surprise j'imagine. quel ex? mon premier vrai amour. 3 semaines de sourires niais, de sms échangés, de mails, de msn au bureau et même de "je t'aime". hé oui... et on s'étonne que je ne le dise plus...

 

donc 3 semaines de bonheur et quelques mois de désespoir et de coeur brisé. du jour au lendemain, comme ça, sans raison, "je te quitte". ok... mais bon, je n'en suis pas morte (pourtant j'aurais bien voulu quand c'est arrivé) et aujourd'hui, je ne m'en porte pas plus mal (que du contraire).

 

je ne regrette pas ces 3 semaines parce que j'ai eu le sentiment d'être aimée, désirée, adulée même. et puis ça m'a permis de me débarrasser de quelque chose que je trouvais très encombrant à l'âge que j'avais: ma virginité. hé oui, en plus d'être mon premier vrai amour, il a été ma première expérience sessuelle.

 

rien que pour ça je repasserais par ces 3 semaines de bonheur suivies de mois de désespoir. parce que bon, qu'est-ce que ça devenait lourd à porter cette virginité.

 

non mais c'est vrai quoi, quand on est ado c'est plus facile, c'est dans le cours des choses, on rencontre un garçon, on attend d'être prêt (ou pas) et on se lance. mais quand on est adulte c'est plus compliqué. je ne le vivais pas comme un complexe, je n'étais précoce et c'était comme ça. j'avais juste envie de m'en débarrasser une bonne fois pour toute comme on arrache un pansement d'une plaie.

 

on était très loin des clichés "j'offrirai ma fleur à l'homme de ma vie". mais je n'en étais pas au point du "allez vas-y je ferme les yeux, je sers les dents et on compte jusqu'à 3".

 

ça s'est fait naturellement, c'était le bon moment, la bonne personne, je ne me suis pas posée de question, on a du s'y reprendre à 2 fois mais c'était enfin fait.

 

et donc je l'ai revu et je n'ai rien ressenti d'autre qu'une immense gratitude envers cet homme qui a pris comme un honneur le fait de me rendre ce service...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris parle d'elle
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 06:30

ni transparente... quoi que parfois j'ai des doutes.

 

physiquement, je n'en impose pas. grande, oui, mais pas massive et encore moins charismatique. ça doit être pour ça que les gens ne s'écartent pas pour me laisser passer sur les trottoirs et que parfois je me râpe contre les murs (quand je n'ai pas envie de donner des coups de coudes).

 

le trottoir a beau être grand, j'ai beau être toute seule et ne pas prendre beaucoup de place, ça ne change rien. ou alors je suis magnétique...

 

aaaaah, ça doit être ça, les gens sont irrésistiblement attirés par moi, c'est évident... les pousseurs-cogneurs doivent être des pôles négatifs et les poussés-cognés des pôles positifs et le tout s'attire joyeusement...

 

bof, je préférerais être spiderman...

 

spiderman.jpg

Partager cet article

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 10:30

pour changer des épisodes de fringe et des films d'action made in le pays du burger, le géant et unicks ont tapé dans le dessin animé (ou est-ce que je dois dire film d'animation? sais pas et je m'en fous).

 

donc, moi moche et méchant (en anglais despicable me).

 

forcément, un vilain qui n'aime pas les enfants, ça ne pouvait que me faire envie.

 

oui, mais voilà, le vilain n'est pas un vrai vilain qui n'aime pas les enfants, c'est juste un frustré de l'enfance qui s'est caché derrière un rôle de vilain qui n'aime pas les enfants.

 

gru (c'est le nom du vilain), en fait, il les aime bien les enfants mais il fait semblant que pas (j'adore cette phrase hautement non grammaticale).

 

donc, le vilain qui n'aime pas les enfants mais qui en fait les aime quand même parce que c'est juste un frustré de l'enfance, bof.

 

forcément, les 3 petites orphelines super zens d'être adoptées par gru et qui n'ont pas peur de désobéir et de faire des bêtises et de tenir tête au vilain, bof.

 

par contre les petites bestioles jaunes à un ou 2 yeux, ça oui, j'aime. c'est petit, jaune, ça émet des sons, c'est maladroit et un peu con. il n'en faut pas plus pour que j'en veuille un en peluche.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/73/23/03/19466683.jpg

 

sinon, ben l'histoire, oui, courue d'avance mais gentille. c'est exactement ça, c'est un film gentil. il fait sourire, il passe le temps et les images sont jolies.

 

je n'en ferais pas mon dvd de chevet, ça c'est sûr...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris et le cinéma
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 06:30

je ne suis pas fan de blues ni de jazz. ça doit être parce que c'est lui... parce que ça j'aime... je veux!

 

 

Partager cet article

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 10:30

après avoir jonglé avec les chiffres toute cette semaine, je me suis dit que je méritais une récompense, alors à l'heure où vous lirez ces lignes, je serai attablée avec le géant et ses collègues à leur resto italien habituel.

 

suis en congé cette après-midi!

 

enjoy!

Partager cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre