Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 07:30

aujourd'hui, on parle sérieusement. ce matin en tout cas...

 

vous le savez (ou pas), je ne le cache pas, mon père était alcoolique. genre il s'enfilait une bouteille de whisky par jour. enfin, peu importe, ce n'est pas le poison qui compte c'est la maladie.

 

en tant qu'enfant d'alcoolique, j'ai d'abord complètement rejeté l'alcool. j'ai tenu le discours "il ne faut pas spécialement boire pour s'amuser, l'alcool c'est même pas bon, etc...". réaction logique contre ce qui rendait la vie à la maison pas toujours évidente.

 

et puis un jour, suite à un travail sur moi-même et sur l'alcoolisme en général, je me suis dit "flûte, ce n'est pas parce que mon père est alcoolique que je n'ai pas le droit ne fut-ce que de goûter de l'alcool pour être certaine que ce n'est pas bon comme je l'affirme haut et fort". j'ai donc goûté une bière (enfin, je prenais de temps en temps une kriek ou un faro les rares fois où je sortais avec des copines mais sans plus), puis une autre, puis une autre. j'en ai apprécié certaines, d'autres moins.

 

et puis le géant me fait découvrir les pousses-cafés (quelle mauvaise influence il a sur moi cet homme-là), j'apprends la vodka, le calvados, la grappa. je ne suis toujours pas trop cognac.

 

et puis notre ami S nous fait découvrir des whiskies. suis toujours pas fan. sauf le jameson (qui n'est pas un whisky mais un whiskey, si il y a une différence) et le jack daniels (clin d'oeil à sof) qui est un bourbon.

 

et puis il y a le vin. déguster un bon plat avec un bon vin.

 

et puis il y a les sorties et les fameux guet-à-pintes (qui ne s'est jamais retrouvé avec 3 bières en main ne peut pas comprendre).

 

maintenant je bois. avec plus ou moins de modération. et parfois je me demande si je risque de finir comme mon père. alors que l'alcool n'est pas du tout un besoin pour moi, je ne me lève pas le matin en ayant envie de boire, je ne me rue pas sur la bouteille à peine rentrée à la maison.

 

parfois aussi, je ne raconte pas tout de mes soirées à maman d'unicks. alors qu'elle-même maintenant qu'elle est veuve ne crache pas sur une leffe brune (berk) ou un verre de vin (mais avec beaucoup de modération à cause de ses médicaments).

 

parfois je me dis qu'on exagère. parfois on exagère vraiment.

 

ceci n'est pas une apologie de l'alcool, c'est juste le chemin que j'ai parcouru. j'aurais très bien pu continuer à ne pas boire, comme soeur grande par exemple. l'un n'est pas plus mauvais que l'autre. j'aurais très bien pu goûter et ne pas aimer ou avoir des goûts limités. ce n'est pas le cas. j'apprécie de boire une bonne bière avec du fromage et du saucisson à l'apéro, un bon verre de vin, un pousse-café. parfois il m'arrive d'être torchée, d'avoir la gueule de bois le lendemain. je n'en suis pas fière mais je n'en ai pas honte non plus.

 

et vous? votre rapport à l'alcool?

 

L-ALCOOL-ENNEMI.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris se révèle
commenter cet article

commentaires

Dignes du bonheur 26/04/2012 09:23

Bonjour,
Je découvre cet article qui me touche, bien évidemment.
Je pense, comme beaucoup d'intervenants, qu'il n'est peut-être pas nécessaire de te "prendre la tête" avec ces antécédents familiaux, mais par expérience, je pense aussi que la vigilance est de
mise pour toute alcoolisation régulière : deviendra-t-on alcoolo-dépendant(e)? Ou pas ?... Est-ce génétique ?(les scientifiques ont prouvé que c'était UN des facteurs de prédisposition).
Je ne veux absolument pas te convaincre d'une éventuelle addiction, mais vigilance(bis) !
Mon blog retrace mon parcours face à cette maladie...
Mais comme le dit Agoaye, tout le monde est différent. Il s'agit donc d'une information et d'un témoignage.
Bonne continuation à toi.

la chauve-souris 26/04/2012 12:32



merci de ton passage :-)



Lilith 06/03/2012 01:25

Je suis née dans un pressoir, mon père (sans être "alcoolique"(mais ça dépend ce qu'on met derrière cette appellation) ne s'est jamais mis à table sans ouvrir une bouteille de Bourgogne, j'ai gouté
à l'alcool très tôt et oui, je bois plusieurs fois par semaine. Tout simplement parce que j'aime le gout du vin, du Kir et de certains cocktails!

la chauve-souris 06/03/2012 08:46



:-)



Estella Lou 05/03/2012 17:22

Je n'aime pas l'alcool, la plupart les alcools ne satisfont pas mon palais x')
C'est le goût, je ne m'y habitue pas, et au final je suis plutôt contente de ne pas aimer, parce que je n'aime pas non plus les effets de l'alcool quand je vois ce qu'ils font sur certaines
personnes.
Du coup, je bois rarement. Parfois un peu de bière fruitée. Parfois une goutte de champagne.

la chauve-souris 05/03/2012 19:22

J'aimerais bien ne pas aimer parfois ;)

Agoaye 02/03/2012 14:50

Le géniteur était alcoolique tout pareil que ton tien (sauf que moi je ne le considérais pas comme mon père, bref...).
Je n'ai jamais eu de réticences quant à l'alcool et je tiens étonnamment bien pour une nana de mon gabarit (57kg toute mouillée), alors je plaisante en disant que ma tenue de route est probablement
génétique, mais pour être franche la question ne se pose même pas.
L'alcoolisme est une maladie avant tout mentale selon moi et le concept de prédisposition génétique est aberrant... Ou du moins si c'était possible tu pourrais développer n'importe quelle
addiction, et pas seulement celle à l'alcool. (ou alors tu as fait un transfert sur les tee-shirts ;))

Ne t'inquiète donc pas, nous sommes tous différents, et nous sommes tous ce que nous souhaitons être !

la chauve-souris 02/03/2012 17:02

Absolument ;). Mais qu'ils sont loin mes 57 kilos.... (cela dit j'étais maigre avec 57 kilos mais ils me manquent....)

C'est Alice ! 29/02/2012 14:44

Ma situation est un peu particulière car je travaille dans l'alcool ^^ Enfin, on se comprend ... ce qui me vaut des remarques de ma famille et de mes amis, genre "mais toi, tu bois tous les jours,
c'est ton travail !" Pas vraiment, non ! Mais je cotoie effectivement quotidiennement ce monde, de façon "professionnelle", et donc on parle de modération et de plaisir, plus que de manque ou
d'addiction, même si le problème n'est pas éludé et qu'il doit y avoir des "loupés".

Donc oui, j'aime découvrir de nouvelles choses, mais je me limite aux vins et aux bulles (je ne suis ni spiritueux, ni bière)

Par contre, à la maison, j'ai un Doudou qui ne boit pas d'alcool, jamais, c'est pas faute d'avoir essayé de l'initier. C'est son hygiène de vie, et en plus il n'aime pas le goût. Il se fait souvent
chambrer par ses potes, mais moi je respecte son choix. Du coup, je ne bois jamais au quotidien à la maison, parce qu'ouvrir une bouteille de vin pour moi toute seule, je trouve que c'est gâcher.
C'est pas plus mal. Du coup, l'alcool reste pour moi synonyme de fête et de rencontres,et toujours en petites quantités car je déteste cette sensation de perte de contrôle que l'on ressent très
vite (j'aime rester maitre de mes actes).

la chauve-souris 29/02/2012 16:12



si le géant ne buvait pas aussi, je ne boirais pas. parce que comme tu dis ouvrir une bouteille pour soi tout seul c'est triste...



Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre