Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 06:30

j'étais avec des amis, le soir tombait. mes amis discutaient de choses et d'autres, je ne me sentais pas concernée par leurs conversations.

 

je me suis levée, leur ai dit au revoir (ou pas, je ne m'en souviens pas). je passai le coin de la rue et c'est là que je l'ai croisé. cheveux noirs, yeux couleur de nuit, chemise en satin noir, pantalon noir moulant comme il faut. lorsque nos regards se sont croisés j'ai eu l'impression que le temps passait au ralenti. je me suis senti rougir jusqu'à la racine des cheveux alors que lui restait parfaitement indifférent comme s'il regardait à travers moi.

 

j'ai marché quelques minutes encore et j'ai subitement fait demi-tour, il fallait que je le voie à nouveau. arrivée au coin de la rue dans laquelle nous nous étions croisés je jettai discrètement un oeil et je fus surprise de le voir toujours là, tourné dans ma direction comme s'il m'attendait. m'avait-il vu? je ne le sais. je n'osai pas aller à sa recontre. pour lui dire quoi de toute manière?

 

j'ai continué à marcher au hasard, confuse, perdue. perdue je l'étais dans tous les sens du terme, je ne reconnaissais pas les rues. j'arrivai sur une place où avait lieu un marché nocturne. étals particulier, des herbes, des fioles, des produits de sorcellerie, des cages. quel était cet endroit?

 

c'est là qu'il apparut à nouveau devant moi. une moue désapprobatrice se dessina sur ses lèvres. "cet endroit n'est pas pour toi". il me prit le bras. je m'attendais à un contact dur et froid mais ce fut tout le contraire, sa main était douce sur mon bras nu. il me conduisit en silence hors du marché, hors de ce quartier qui m'était inconnu. je voulais dire quelque chose mais aucun son ne sortait de ma bouche.

 

en passant devant un restaurant il me dit "quand j'allais au restaurant je prenais toujours le dernier plat de la carte, c'est souvent le meilleur". étrange conversation.

 

ce n'est que quelques rues plus loin que je me rendis compte qu'il m'avait lâchée et qu'il avait disparu. le contact de sa main était encore présent sur ma peau. qui était-il? qu'était-il? je ne le saurai jamais....

 

et là je me suis réveillée... j'aurais bien aimé avoir la fin....

Partager cet article

Repost 0
Published by la chauve-souris
commenter cet article

commentaires

pti baton 16/08/2012 23:16

frustration !!! (ca pourrait faire un 5e tome de twilight tien ^^)

la chauve-souris 17/08/2012 08:59



twilight! noooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!



lalydo 13/08/2012 17:39

Ha, quand ça m'arrive, ça m'énerve! On est tellement bien qu'on cherche à tout prix à se ré-endormir pour savoir ce qui aurait pu se passer. Quelle frustration...

la chauve-souris 14/08/2012 08:44



m'en parle pas! j'y pense encore!



isabelle 09/08/2012 12:22

ah excellent j'aurai adoré mais réveil frustrant!!!

la chauve-souris 09/08/2012 13:31



roh oui dis!



olivia 09/08/2012 11:58

ah mais oui c'est trop frustrant... il fallait faire une grasse mat pour avoir la suite!!!

la chauve-souris 09/08/2012 13:31



clair!



Ragnagna 09/08/2012 11:06

Tes rêves te correspondent ^^ J'ai bien aimé le lire !

la chauve-souris 09/08/2012 13:29



oui, c'est vrai que celui-là me va bien :-)



Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre