Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 06:30

ma nouvelle vie a commencé au retour d'une partie de chasse. depuis toute petite mon oncle m'apprenait à chasser quand il n'était pas trop occupé avec sa forge. au grand désespoir de ma mère qui aurait bien voulu faire de moi une lavandière comme elle. elle avait bien tenté de m'emmener à la ville avec elle quand elle allait travailler mais je finissais toujours à l'église, pas pour prier, non, mais pour apprendre à lire. je parviens toujours à mes fins et j'avais réussi à amadouer le curé pour qu'il m'apprenne.

 

au village, les femmes se retrouvaient souvent pour coudre ou cuisiner. j'étais bien forcée de participer à ses travaux. je n'y mettais pas beaucoup de bonne volonté, je me débrouillais c'est tout. ma mère finissait toujours par m'envoyer jouer dehors en soupirant. je filais alors rejoindre Albin, mon meilleur ami ou mon oncle.

 

j'avais 12 ans ce jour-là. la forêt s'était faite étrangement silencieuse et ça avait inquiété mon oncle. "viens et ne fait pas de bruit" m'a-t-il dit. nous nous sommes rapprochés du village et j'ai voulu hurler. mon oncle a plaqué sa main sur ma bouche et nous a cachés derrière un gros chêne.

les hommes du seigneur noir était venus, ils avaient tout détruit et tué chaque habitant du village. mes parents. Albin? il gisait là, sur le dos, le front en sang. l'un des hommes en noir l'a ramassé et jeté en travers de sa selle. "il s'est bien battu, il fera un bon fils comme nous le sommes tous ici".

 

nous avons passé le reste de la journée et une partie de la nuit à enterrer nos morts. je n'ai pas versé une larme. une colère profonde grondait au fond de moi. je me vengerai, je les vengerai.

 

toute la région avait été mise à sac par les hommes du seigneur noir, il nous a fallu marcher de nombreux jours avant de trouver un village habité.

le forgeron de ce village nous a accueilli, par solidarité envers mon oncle. "je me fais vieux de toute façon et je n'ai personne pour reprendre ma forge". il habitait en haut de la colline. "qu'allons-nous faire de toi, petite? que sais-tu faire?"

je sais lire...

 

la femme du forgeron travaillait pour dame isabelle, au chateau, elle m'emmena avec elle. "que sait-elle faire cette petite?". "elle sait lire".

je suis donc devenue demoiselle de compagnie au service de dame isabelle. je lui faisais la lecture, l'accompagnait dans les jardins. elle me fit faire des robes sur mesure, je ne me sentais pas bien dedans.

 

le vieux forgeron mourut quelques mois plus tard et mon oncle repris la forge. j'allais lui rendre visite régulièrement et nous parlions du village, de ceux que nous avions perdu.

le jour de mes 13 ans, je suis devenue femme. j'ai détesté ça. dame isabelle m'a offert un livre. un livre rien que pour moi, j'ai souri.

la colère grondait toujours au fond de moi. j'en ai parlé à mon oncle. je lui ai demandé de me forger armes et armures et de m'apprendre à me battre. il savait bien qu'il ne pourrait pas me faire changer d'idée. de toute manière, le seigneur noir était loin.

 

un matin, je trouvai le chateau en effervescence. le frère de dame isabelle allait nous rendre visite avec ses fils. il n'était pas venu au chateau depuis plusieurs années.

j'ai observé son arrivée depuis le haut de la colline. un long cortège de gens habillés en noir, sur des chevaux noirs. le frère de dame isabelle, le seigneur noir? mes poings se serrèrent.

 

au chateau je restais impassible, j'évitais de croiser le chemin du seigneur noir et des ses fils. aucun n'était réellement de son sang, il les avait tous engagés de force dans son armée.

un soir, je croisai le regard d'un de ces fameux fils et je le reconnus. albin, mon meilleur ami, il avait survécu. mais il ne se souvenait plus de rien.

 

les années ont passé, je suis prête maintenant, j'ai fait mes preuves en faisant fuir des brigands, des voleurs, des bandits dans la région. j'agis toujours de nuit pour qu'on ne puisse pas me reconnaître.

les villageois m'ont surnommée le chevalier des monts parce que j'arrive toujours du haut de la colline.

 

je suis raggin, le chevalier des monts et je suis prête à me venger....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la carne 12/08/2013 23:43

c'est quoi?? c'est bien!

la chauve-souris 13/08/2013 08:32



c'est une histoire née de mon imagination il y a fort fort longtemps et à laquelle je suis forcément attachée. merciiiiiii!



lalydo 12/08/2013 22:39

Il y a une suite? Parce que moi, j'adore!

la chauve-souris 13/08/2013 08:31



je pense qu'il y en aura une oui, merci!



isabelle 12/08/2013 17:45

j'aime beaucoup et j'adorerais une suite ^^

la chauve-souris 13/08/2013 08:31



elle commence à tourner dans ma tête, je dois l'adapter par rapport à l'histoire originale pour la rendre un peu moins bête :-)



Cari 12/08/2013 12:50

j'ai adoré ;) (faut dire que je suis dingue de fantasy ) tu compte faire une suite.

la chauve-souris 12/08/2013 13:06



comme je l'ai écrite là, je n'arrive pas encore à remanier la suite pour en faire un deuxième billet, faut dire que dans l'histoire originale (que j'ai donc écrite à 18 ans) la fin était un peu
cucul :-)



fedora 12/08/2013 09:12

surprenant ! c'est quoi ? nouvelle ? extrait ? jeu de rôle ? j'ai bien aimé l'ambiance en tout cas !

la chauve-souris 12/08/2013 12:50



à la base c'est une histoire que j'ai écrite à 18 ans. 100 pages manuscrites sur papier A4 ligné :-). là je l'ai un peu remaniée pour en faire un billet. si j'arrive à remanier la suite, je la
publierai peut-être un de ces jours :-)



Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre