Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 08:15

les états d'esprit sont nés des esprits de Fedora et The Postman.

et aujourd'hui, je me relance pour une fois!

heure de début: 10:17

fatigue : pas trop présente, me lever à 6h30 au lieu de 6h05 ça change la vie (faut pas que je m'habitue)
humeur : tracassée, 2015 année de la paperasse et des démarches administratives.
estomac : c'est bientôt l'heure du verre d'eau citronnée, youhou c'est la fête.
cond. phys. : cette semaine a été dure niveau running, je me trainais un peu mais j'ai fait mes 2 séances donc ça va quand même.
esprit : plutôt éveillé
boulot : c'est le w-e dans 6h25
reste : à terminer la journée, ça va j'ai de quoi faire
penser à : rien, ça ferait du bien ça, mais j'y arrive pas trop
avis perso : l'arrêt de railtime me fait franchement chier. SNCB bande d'enculés.
msg perso : aki, j'ai bien reçu ton faire-part, z'êtes trop choux!

loulou : toujours pas non, merci

amitiés : au super beau fixe, ça fait du bien de sentir qu'on fait partie de la vie des gens.
love : est en formation aujourd'hui
sorties : pas ce soir, mais demain c'est gameplay, fêtes médiévales de Binche et soirée chez des amis, encore une journée qui va filer.
Divers : faut que j'arrête mes obsessions de robes
Courses : pour le bureau (j'ai plus rien pour mes ptits-déj), pour la maison (faut accompagner les pilons de poulet qui restent d'hier, bruschetta ou tomate mozza, j'hésite)
envie de : voir les choses avancer

musique: what the hell!

heure de fin: 10h26

Partager cet article

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 07:49

game of thrones (GOT pour les "vrais fans") reprend du service et facebook ne se sent plus, les statuts s'enchaînent, ça spoile à tout vent.

je pensais avoir la paix après la fin de la saison de walking dead mais non, c'est reparti pour un tour, à croire qu'il n'y a que 2 séries qui vaillent la peine sur le petit écran.

game of thrones, j'adore, c'est clairement une de mes séries préférées mais je ne la regarderai qu'une fois qu'elle sera terminée, c'est un principe qu'on a avec le géant.

je ne trépigne pas d'impatience en me disant que je vais devoir attendre plusieurs mois avant de voir la saison en court. je la verrai, c'est bien.

pendant ce temps-là j'ai plein d'autres séries en cours, bonnes et moins bonnes et je m'en porte pas plus mal.

j'ai vraiment du mal comprendre le côté groupie des gens. tout comme le côté "faut descendre cette série c'est de la merde".

j'aime je regarde, je n'aime pas je ne regarde plus(certes c'est rare mais ça arrive comme avec la série avec de vinci et arrow que je ne garde sous le coude qu'en cas de maladie prolongée).

et si on profitait plutôt du soleil?

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en séries
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 08:54

certes, je cours avant tout pour être en forme dans mon corps et ne pas devenir un vieux loukoum qui fond au soleil.

mais il ne faut pas se voiler la face, courir peut apporter un autre bénéfice, plus futile cette fois, j'ai nommé "amincissement accompagné ou pas de perte de poids".

et cette année, j'ai une motivation super futile, dans 6 mois tout pile je dois entrer dans une robe.

alors, vous allez me dire "une rooooobe!!!! blaaaaanche???" je vous arrête tout de suite, non, je ne me marie pas.

mais une amie se marie et elle veut un beau mariage plutôt traditionnel. et en tant qu'amie proche, je ferai donc partie de la suite.

la mariée nous veut en robe longue mais pas n'importe quelle robe longue, une belle robe longue, robe de soirée quoi.

au début, je dois dire que cette histoire de robe longue me turlupinait, je ne m'imaginais pas du tout en robe de soirée, dans ma tête ça fait un peu trop "madame" et puis en y réfléchissant bien, j'ai 36 ans... oui, une robe de soirée peut très bien donner sur moi, je n'ai aucune raison d'avoir peur d'en porter une, je ne serai clairement pas ridicule.

depuis que je me suis faite à l'idée je bave devant des robes sur internet. vous me connaissez, je ne suis pas froufrous, meringue et ce genre de chose donc je vise plutôt la robe longue près du corps.

je vous mettrai peut-être à contribution pour le choix que je compte faire en juillet (les soldes tout ça).

et donc maintenant quand je cours, je vois une unicks en robe longue, talon et chapeau (pas un vrai chapeau, plutôt un mini chapeau accessoire de coiffure) et ça me motive à continuer. sans pression cela dit parce qu'il ne faut pas exagérer non plus.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est une fille
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 11:44

depuis le temps que je tiens un blog, j'ai rencontré 3 blogueuses en vrai. seulement 3 oui.

la première, qui n'écrit plus aujourd'hui (enfin, si, peut-être je n'en sais rien finalement), parce qu'on habitait proches l'une de l'autre, qu'un lien s'est tissé d'abord par mails et puis en vrai, qu'elle a fini par habiter au dessus de chez moi, qu'elle s'est mise en couple avec un pote du géant.

cette relation a cessé parce que certaines divergences d'opinion ont eu raison de ce lien.

la deuxième, c'est georges et avec elle c'est une vraie amitié qui s'est créée et qui tient sur la durée, on se voit de plus en plus régulièrement et on aime ça. tous nos amis sont contents de les voir quand ils viennent et nous on est toujours super bien accueillis chez eux.

et la troisième, tout récemment, parce qu'elle est belge aussi, que j'aime bien ce qu'elle écrit, qu'on devait être au même endroit au même moment et qu'il aurait été bête de ne pas se dire bonjour en vrai.

alors j'ai rencontré fedora et son barbare. bon, j'ai probablement foiré la première impression étant donné qu'on s'est rencontré un soir de concert et que j'avais commencé la soirée bien plus tôt que fedora et que, oui, pour reprendre ses mots, j'étais bien atteinte.

fort heureusement on s'est revues le lendemain et j'étais en meilleur état (au début en tout cas).

et c'était bien sympa, même si évidemment, dans le cadre d'un concert on ne peut pas réellement discuter.

Partager cet article

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 06:36

voilà un an que je cours.

2 fois par semaine (parfois 3) en heure d'été.

1 fois dès que je peux en heure d'hiver.

j'ai commencé à courir pour me remettre en forme.

le résultat se voit, si je n'ai pas forcément perdu de poids, j'ai gagné en silhouette.

je me sens clairement mieux dans mon corps.

j'ai cherché la performance au début.

j'étais super fière le jour où j'ai fait du 10km/h.

j'ai arrêté de me comparer pour courir pour moi, moyenne de 8.5-9km/h.

je cours 5.6km par séance.

j'ai déjà couru 11km.

j'aimerais remettre une séance à 7.5km de temps en temps.

je n'aime pas mes baskets.

je n'aime pas ma veste de running d'hiver non plus.

j'aime mes leggings de running.

un an de running

le géant court aussi.

on arrive même à courir au même rythme.

et parfois à échanger quelques mots.

je cours depuis un an.

ça me fait du bien.

alors je continue.

Partager cet article

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 07:30

zen

c'est drôle, ce sentiment, je n'en ai plus l'habitude.

je continue bien sûr à râler, à bougonner, à m'énerver pour des bêtises mais ça reste en surface. comme un galet tout fin tout plat qui effleurerait l'eau d'un lac ensommeillé.

je stresse, encore, pour des bêtises, pour des choses chouette, pour des choses moins chouette mais je fais beaucoup plus l'appoint et recommence plus vite à respirer normalement à réfléchir plus posément.

je me demande, encore, ce qui va me tomber sur la tête, parce qu'on m'a toujours dit que quand ça allait bien quelque part ça devait forcément aller moins bien autre part.

mais je profite au jour le jour de ce nouvel état de "grâce" que même les hormones n'arrivent pas à trop chambouler.

j'arrive même à ne plus mordre les gens quand j'ai faim, c'est dingue.

et ça fait du bien.

Partager cet article

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:30

quand j'avais 14-15 ans, durant les vacances de pâques, je partais au ski avec une organisation pour jeunes de 14 à 18 ans.

j'avais flashé sur un beau jeune homme de 18 ans (un homme un vrai, ahah), un visage à tomber, des cheveux mi-longs, grand, mince, apparemment musclé, bref, ce jeune homme a alimenté pas mal de fantasmes romantiques.

ça n'aurait pas changé grand-chose puisque j'étais encore plus timide que maintenant mais il était accompagné de sa chère et tendre avec laquelle il était juste adorable.

il s'appelait Albin. depuis j'adore ce prénom (même si pour beaucoup Albin fait référence à la cage aux folles, pour moi ce sera toujours ce jeune homme et le héros masculin de l'enfant des loups).

une nuit de la semaine dernière j'ai rêvé que j'étais à ses côtés, on se cachait de quelqu'un ou on espionnait quelqu'un, peu importe, j'étais en tout cas, très près de lui, très très près de lui, nos épaules se touchaient de plus en plus.

vous les sentez là les papillons dans le ventre? moi je les sentais très bien.

comme il ne semblait pas se plaindre de ce contact épaule contre épaule, j'ai eu l'audace de glisser mon bras sous le sien et de lui tenir le biceps de la main.

et là, je vois son visage s'approcher, présageant un baiser dans le cou. papillons x 1000.

oui mais voilà, comme mon titre l'indique, le rêve a gâché mes souvenirs. en lieu et place d'un baiser dans le cou tout doux et délicat j'ai eu droit dans mon rêve à un espèce de baiser gluant baveux. juste dégueu.

heureusement que le rêve se soit fini là parce que je n'ose imaginer le vrai baiser qui aurait pu suivre.

je me suis réveillée fort déçue...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris et l'amour
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 07:30

un jour je riais d'une dame qui disait qu'à la montagne ses cheveux étaient rêches, pas facile à coiffer, tout en ayant un brushing impeccable bien sûr.

un soir, avant de me coucher, j'ai lavé mes cheveux.

en général je me lave les cheveux et je les laisse sécher tranquillou devant la télé et je me couche avec les cheveux un peu humides.

là je me suis couchée avec les cheveux mouillés.

le résultat au matin fut plutôt surprenant....

brushing alpin (ou pas)

une magnifique coiffure fofolle, très années 80, un volume de dingue cela dit.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 07:30

la blanche murée, c'est donc le resto sur les pistes où nous avons nos habitudes, où nous sommes maintenant reconnus dès notre arrivée, on a même droit à la bise!

voici donc ce que j'y ai mangé.

croustades de chèvre chaud accompagnées de salade. trop miam!

croustades de chèvre chaud accompagnées de salade. trop miam!

soupe à l'oignon (avec croûtons et fromage) + salade gourmande (gésier et magret seché et big salade)
soupe à l'oignon (avec croûtons et fromage) + salade gourmande (gésier et magret seché et big salade)

soupe à l'oignon (avec croûtons et fromage) + salade gourmande (gésier et magret seché et big salade)

paupiette de dinde accompagnée de linguini sauce aux champignons (vrais champignons je précise)

paupiette de dinde accompagnée de linguini sauce aux champignons (vrais champignons je précise)

steak haché frites, un classique

steak haché frites, un classique

hachis parmentier, une tuerie!

hachis parmentier, une tuerie!

et pour finir la semaine, du veau à la provençale avec du riz pilaf.

et pour finir la semaine, du veau à la provençale avec du riz pilaf.

et parfois, avec un peu de chance, quand on vient plus tard dans l'après-midi on a droit à un petit cadeau:

tartes framboise et myrtille, un délice!
tartes framboise et myrtille, un délice!

tartes framboise et myrtille, un délice!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 07:30

commençons par le commencement. ça tombe bien parce qu'au commencement il y eut déjà une aventure. pour ne pas dire l'Aventure avec un grand A. l'anecdote dont on parlera encore longtemps.

le trajet aller est toujours plus long (en parlant de temps) que l'aller. déjà parce que, même si ce ne sont plus les congés scolaires, il y a quand même pas mal de départs) et ensuite parce qu'on fait un arrêt au super U pour faire les courses moins chères qu'en station. et puis on change plus souvent de conducteur. parce qu'à l'aller j'ai conduit. suis fière. mais là n'est pas l'histoire. même si à un moment je me suis dangereusement rapproché du cul d'un camion.

le GPS étant connecté au trafic, il nous a évité des embouteillages en nous faisant faire un détour d'une heure et demi (ça peut paraître long mais qui sait combien de temps on aurait été bloqués dans les embouteillages?)

ensuite, à quelques kilomètres seulement de l'arrivée, le GPS nous fait sortir de la grand route, encore une fois pour nous éviter un embouteillage. et là, l'aventure commence.

c'est notre camarade S qui conduisait. notre voiture. en boite automatique. il n'avait jamais conduit d'automatique avant. mais sur l'autoroute il n'avait pas eu de soucis.

le GPS nous annonce un tournant à 90 degrés à venir. S freine doucement et puis freine bloc. le temps de se demander ce qui lui arrive, étant donné qu'il n'y a personne d'autre que nous sur la route, on se retrouve à nouveau projetés en avant. on n'était pas les seuls sur la route.... et paf dans le cul de la bagnole.

le conducteur de derrière sort de sa bagnole, furibard bien sûr. S ouvre la portière, le gars lui sort "mais ça va pas de piler ainsi!". et S de lui expliquer calmement qu'il a bêtement voulu embrayer sur une voiture qui ne possède pas d'embrayage...

le gars se calme heureusement, on se range sur le bord de la route, constat, blablabla, assurance, blablabla....

le géant reprend le volant pour le reste de la route, l'ambiance est un peu tendue mais finira par se remettre au beau fixe, après tout il n'y a pas de blessés, la voiture n'est pas trop cassée (bon, il y a sûrement tout l'arrière à refaire mais ça ne se voit pas trop comme ça), le coffre s'ouvre et se ferme, il y a juste un feu de recul qui est mort dans l'histoire.

et comme le constat ne mentionne que le fait que l'autre nous est rentré dedans, d'après notre assurance c'est lui qui sera déclaré en tort, pas de bol pour lui.

les vacances commençaient bien...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre