18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 06:30

.... ayant à peine terminé le programme des vacances de 2014, tu commences déjà à prévoir les vacances d'été 2015.

je me suis éclaté à préparer le programme de notre semaine vacances (bientôt, bientôt, raaaah les jours n'avancent paaaaaas). j'ai jonglé des heures durant sur tripadvisor, google, mappy, les sites des restaurants, des hôtels. mon programme n'est pas minuté mais presque. le géant n'a pas intérêt à râler, tout ce qu'il a à faire c'est conduire d'un point A à un autre point A.

et du coup, une fois le dernier point posé sur mon document word (oui, j'ai fait mon programme par écrit sur word), je me suis dit "now what?". du coup, je me suis dit "tiens l'année prochaine on partirait bien dans le sud ouest pendant une semaine". et me revoilà à chercher.... mais je me suis arrêtée bien vite, faut pas exagérer, j'ai bien le temps d'y penser!

d'autant qu'au retour des vacances il faudra penser au ski!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris en vacances
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 06:30

le mail est mon meilleur ami. surtout quand il s'agit de communiquer par-delà la frontière. en fait surtout tout le temps puisque ça me permet de ne pas devoir téléphoner (téléphonophobique bonjour).

hier j'ai envoyé 2 mails plus ou moins pareils et les réponses que j'ai eues sont tellement différentes que j'ai envie de les partager avec vous.

le sujet de mon mail: une réservation de table pour le dîner (le souper en Belgique mais comme je pars en France j'ai bien pensé à parler de dîner).

pour le premier c'était juste une demande de confirmation de réservation. en effet, j'ai réservé la chambre dans l'hôtel via le site weekendesk et j'avais mis en commentaire que je souhaitais dîner au restaurant de l'hôtel. weekendesk préconisant de demander confirmation à l'hôtel quand même au cas où j'ai donc envoyé un mail.

pour le deuxième c'était une demande de réservation d'une table.

réponse reçue de la part de l'hôtel:

"Bonjour Madame (nom de famille, avec une lettre en trop mais c'est pas bien grave),

Je vous confirme que nous avions bien noté votre réservation pour le dîner du (date).

Au plaisir de vous accueillir,

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

Et vous prie de croire en mes sincères salutations,"

réponse reçue de la part du restaurant:

"Bonsoir , bien reçu votre demande de réservation pour (date) .cordialement"

personnellement, la réponse de l'hôtel me plait plus que la réponse du restaurant. même si les 2 réponses me donnent exactement l'information dont j'ai besoin.

vous en pensez quoi vous?

Partager cet article

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 06:30

à lire ici:

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris fait du sport
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 11:01

elle a toujours le sourire, elle a le rire facile et pourtant avec elle je n'ai pas envie de rire. j'aurais presque envie de la faire se fâcher ou de lui raconter un truc triste.

c'est dommage hein?

oui mais voilà, elle a un rire qui me vrille les tympans. on l'entend d'un bout à l'autre du couloir, son rire traverse les murs.

heureusement que je ne la côtoie pas beaucoup parce que je ne supporterais pas longtemps de l'entendre rire à longueur de journée.

Partager cet article

9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 07:33

au tout début de mon inscription sur le groupe des sportives anonymes c'était chouette, on était peu nombreuses, débutantes pour la plupart. et puis avec les semaines se sont inscrites d'autres sportives, d'autres runneuses surtout. et mon esprit de compétition s'est mis en route.

un côté de moi cherche l'excellence, LE talent qui ferait de moi quelqu'un de référence. mais le fait est que je n'ai aucun talent particulier, rien qui me ferait monter sur la première marche de quoi que ce soit.

alors je me compare aux autres, je me dis "roh celle-là elle court mieux que moi, celle-là semble courir moins vite mais en fait non, elle fait de super progrès elle". et moi rien.

comme dit le géant, depuis le début j'ai été endurante. j'ai branché mon application sur 30 minutes et dès le début j'ai couru 30 minutes.

et depuis, je cours 5,5km, 2 fois par semaine, en un peu plus de 30 minutes.

lundi, j'ai dis "stop". je ne veux plus courir après la performance, ce n'est pas le but du tout. j'ai commencé à courir dans un objectif de remise en forme, d'amincissement si possible et ça c'est tout personnel.

mon but n'est pas de courir vite, ni de parcourir des distances de fou, encore moins de participer à une course.

alors lundi, j'ai allumé mon application mais je l'ai mise en mode silencieux. j'ai commencé à courir sans me mettre d'objectif vitesse, sans me mettre d'objectif temps.

et c'était bien. je courais comme si je me promenais, je regardais autour de moi (oh il est mignon ce veau, oh c'est la saison du lapin écrasé).

je connais les parcours par coeur, donc j'ai toujours des points de repère, je sais quand je suis bientôt arrivée. sur le dernier kilomètre j'ai fait de petites accélérations, pour le plaisir. et quand je n'en pouvais plus, je revenais à rythme de croisière.

j'aurais pu courir plus loin et plus longtemps.

mais ces parcours de 5.5km sont bien suffisants pour l'objectif que je me suis fixé. courir plus longtemps ça veut dire rentrer plus tard, manger trop tard, perdre du temps de loisir. et ça me ferait chier à la longue.

je courrai plus loin plus longtemps quand j'aurai le courage de sortir mes baskets le w-e.

je crois que je vais continuer comme ça, en allumant mon application pour enregistrer ma séance, pour me comparer uniquement à moi-même (tiens, aujourd'hui j'étais plus en forme, ah aujourd'hui c'est pas top) mais ne plus l'entendre me dire à chaque kilomètre où j'en suis.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris fait du sport
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 06:30

... pour égayer une journée commencée sous le signe du "je me suis levée du pied gauche".

corvus corax revient au festival trolls et légendes à Mons en avril 2015.

je suis bonheur, je suis joie, je suis "hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii"

Partager cet article

4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:30

le pitch sur le site de présentation de l'expo:

"l’Exposition arrive enfin en Belgique ! Des histoires marquantes vécues à bord du navire sont retracées grâce à la présence d’objets authentiques repêchés de l’épave au fond des océans. De délicats flacons de parfum, de la porcelaine de Chine estampillée du logo de la prestigieuse White Star Line et bien d’autres trouvailles sont à découvrir lors de l’exposition. Ces objets ainsi que les fidèles reproductions de l’intérieur du navire livrent un témoignage poignant de ces vies soudainement interrompues ou à jamais bouleversées par l’une des plus grandes tragédies maritimes que le monde ait jamais connue.

Découvrez le sort des Belges et des autres passagers à bord du Titanic et admirez le véritable iceberg installé pour l’occasion dans l’exposition!"

emballés par cette présentation et quelques conversations volées ci et là dans le train, dans la rue, etc... nous y sommes allés, le géant, un de ses collègues et moi dimanche dernier.

une expo qui marche = file pour rentrer. normal, on ne va pas se plaindre. on reçoit un audioguide et une carte d'embarquement pour le Titanic, jusque là tout va bien.

l'audioguide c'est pratique mais en même temps tu visites un peu tout seul. mais bon.

pour le reste, je m'attendais honnêtement à mieux. à partir du moment où j'ai vu le film et l'un ou l'autre reportage, je n'ai rien appris. et les objets exposés ne sont pas transcendantaux. je m'attendais à plus d'objet personnel comme des vêtements, des jouets d'enfants, des instruments de musique, je sais pas trop en fait. évidemment tout ça a passé du temps sous l'eau, j'imagine que tout n'a pas pu être repêché mais en vêtements par exemple il n'y a qu'un pantalon et un gilet d'exposé, en instrument de musique il y une flûte.

pas mal de billets et de pièces de monnaies, quelques cartes postales, de la vaisselle bien sûr. en bon état en plus.

le véritable iceberg: comique, ouh c'est froid! voilà.

à la fin de l'exposition, un tableau avec tous les noms des passagers et de l'équipage est affiché, vous permettant de savoir si la personne reprise sur votre carte d'embarquement a été sauvée ou non.

inutile de vous dire que si vous étiez un homme, vous aviez peu de chance de vous en être sorti, encore moins si vous étiez membre d'équipage.

mon personnage est mort, par contre ma femme et ma fille ont survécu. je suis bien contente de le savoir.

au début de l'expo la dame dans l'audioguide nous parle un peu des passagers belges. mais bon, on n'en sait pas beaucoup plus à la fin.

vous vous doutez que je n'ai pas été transportées par cette exposition. 15,90 eur c'est un peu cher payé je trouve.

Partager cet article

3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 07:06

pour ses 35 ans, ma meilleure amie voulait une soirée entre filles. elle a donc donné rendez-vous à ses amies dans un bar pour l'apéro et ensuite nous sommes allées au restaurant.

(petite parenthèse en mode "suis trop fière de moi", pour cet anniversaire j'ai du me rendre toute seule comme une grande en voiture jusque Bruxelles, heureusement un quartier calme et facile pour le parking).

au restaurant, un autre anniversaire avait lieu. celui d'une jeune ado. mes voisines de table lui donnait 15 ans, je trouve qu'elle faisait plutôt 13 ans mais bon, on ne lui a pas posé la question.

juste après le dessert, la jeune fille vient vers notre table avec ses copines (faire son anniversaire au restaurant à cet âge-là vous le faisiez vous?) et s'adresse à ma meilleure amie:

"madame (alors déjà là ma meilleure amie s'insurge, je dois dire que je n'ai pas le complexe de la "madame qui préférerait qu'on l'appelle mademoiselle" et oui, pour ces gamines nous sommes des "madames" ça me parait logique mais bon), on peut prendre un selfie avec vous?"

jusque là pas de soucis c'est la suite de la phrase qui a été comme un coup de massue:

"un selfie c'est une photo qu'on prend de soi-même, un autoportrait en quelque sorte".

et vlan, dans ta gueule la vieille qui ne sait certainement pas ce que c'est un selfie...

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est incertaine
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:08

aaaah, la fameuse rentrée! ce grand méchant 1er septembre! tout un poème n'est-ce pas?

même si on n'est plus aux études et même si on n'a pas d'enfants, on ne peut pas y échapper, tout le monde doit passer par la case "rentrée".

c'est un peu comme les fêtes et les anniversaires, on les célèbre ou pas mais on ne peut pas passer à côté.

la rentrée pour moi c'est:

plus de monde sur les routes et dans les transports en commun, j'étais si bien pendant 2 mois sans gamins dans le métro!

le retour des collègues de bureau, j'étais si bien pendant 3 semaines toute seule dans mon bureau!

mais c'est aussi et surtout la promesse de vacances prochaines et rien que pour ça je vois ce premier septembre d'un bon oeil car je peux lancer le compte à rebours!

et puis il semblerait que le mois de septembre commence sous le soleil, n'oublions pas que c'est encore l'été! je pense même pouvoir prévoir un barbecue pour jeudi! super!

bonne rentrée à ceux qui rentrent vraiment!

Partager cet article

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 06:34

j'ai 10 ans, je viens de changer d'école et je commence à m'y faire des copains et des copines.

avant de rentrer en classe, on doit se mettre en rang. souvent il y a Grégory qui se met devant ou derrière moi. et il me demande de lui donner des sous.

il ne demande pas grand-chose, 50 centimes, 1 francs ou deux (c'était bien avant l'euro tout ça).

alors je lui donne.

parfois je n'ai rien à lui donner, c'est pas toujours facile de trouver des sous qui trainent à la maison. je n'ai pas d'argent de poche à cette époque-là.

ça a duré longtemps cette histoire. jusqu'au jour où je lui ai dit (je crois) que je ne lui donnerais plus de sous.

c'est vrai quoi! il m'avait promis quelque chose en échange et je ne voyais rien venir.

il n'était pas méchant Grégory.

il habitait la campagne et il m'avait promis de me faire pousser des radis. mais il avait besoin de sous pour acheter les graines. j'avais trouvé ça assez logique.

mais je n'ai jamais vu la couleur des radis qu'il devait me faire pousser. j'étais déçue. j'aime bien les radis moi.

j'ai repensé à cette histoire récemment en passant par le village où il habitait. je me demande bien ce qu'il est devenu ce Grégory.

cette histoire me fait sourire. on est bien loin du racket violent dont souffrent beaucoup d'écoliers.

il voulait juste me faire pousser des radis, c'est mignon.

Partager cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog