Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 08:00

les réactions des gens sont parfois bizarre.

quand on critique quelqu'un par rapport à son travail, je ne comprends pas qu'on réponde "mais pourtant elle est si sympa, toujours bien apprêtée, toujours un sourire".

en quoi sa gentillesse, sympatitude, élégance joue sur son aptitude professionnelle?

une personne gentille, sympa, élégante fait forcément bien son travail? on n'a pas le droit de la critiquer?

combien de gens en extérieur gentil, sympa, élégant ont en fait une grosse touffe de poil dans la main?

peut-être prennent-ils nos critiques pour de la jalousie? parce que nous sommes moches, pas sympas et pas gentils?

sincèrement, si je me plains de quelque chose chez quelqu'un c'est pas pour le plaisir ni par jalousie.

je trouve ces réactions de "défense de la personne critiquée" vraiment très étranges... et pourtant c'est souvent ce qui se passe.

ça vous arrive aussi?

Partager cet article

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 09:00

on ne se lave plus les cheveux, on ne se lave plus le corps, on fait tenir sa garde-robe avec 10 pièces maximum, on fait ses produits soi-même et j'en pense et des meilleures.

la tendance est au minimalisme et au respect des valeurs retrouvées, fuck le commercial moi je suis nature.

je caricature bien sûr, chacun fait ce qui lui plait et si on peut se contenter de peu c'est très bien je trouve.

j'ajoute ma pierre à l'édifice, par un geste quotidien qui a quitté ma routine matinale: je ne me brosse plus les cheveux. j'espère avoir sauvé la vie d'un sanglier par ce geste tout bête.

l'ennui évidemment est que le sanglier, je l'aime bien dans mon assiette aussi, mince alors, je suis trop pas douée dans le minimalisme.

plus sérieusement, un jour où je n'avais pas ma brosse à cheveux sous la main (comprenez un vendredi matin où notre pote A prenait sa douche et que j'étais forcée de me préparer dans mon "dressing") je me suis coiffée en passant les doigts dans mes cheveux et ils en sont ressortis mieux coiffés que quand je passe la brosse.

ils prennent un joli mouvement, les mèches ont leurs vies propres et le volume est sympa.

j'ai donc arrêté de me brosser les cheveux.

sinon, toujours à propos de mes cheveux, l'autre jour, une collègue qui n'avait pas encore vu mon auto-coupe, se met derrière moi, reviens devant moi et me dit "mais ils sont où tes cheveux?". et ensuite me demande si ma coupe me plait à moi parce qu'il est vrai que parfois on se prend une sale claque quand la coupe n'est pas celle qu'on attendait.

mais la mienne me plait toujours autant et encore plus maintenant que je la maîtrise à coup de doigts!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est une fille
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 10:45

primark, je ne connais pas. je viens tout juste d'aller voir sur le site et il est pas top ce site en fait.

tout ce que je sais c'est que c'est la folie du moment dans le centre de Bruxelles où un magasin s'est ouvert il y a peu de temps.

je suis passée par là hier après-midi et franchement, je ne comprends pas pourquoi les gens font la file devant le magasin pour pouvoir entrer.

franchement? poireauter dehors dans le froid en attendant que le gars de la sécu vous dise que vous pouvez entrer? sérieux?

bon, vu le nombre de gens qui se promènent avec des gros sacs primark je suppose que ça vaut la peine niveau budget mais faire la file? sérieux?

ça me dépasse.

qu'est-ce qui vaut vraiment la peine dans ce magasin?

Partager cet article

22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 07:54

collègue: t'as coupé tes cheveux?

unicks: non pas depuis la dernière fois.

collègue: mais t'as fait quelque chose dans tes cheveux?

unicks: je les ai lavés.

qu'est-ce qu'on rigole entre collègues!

Partager cet article

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 12:08

donc, depuis la semaine dernière, j'ai repris mes bonnes habitudes alimentaires. enfin, quand je dis "bonnes" tout est relatif bien évidemment.

je me concentre principalement sur le début de semaine pour faire bien bien attention, à partir du jeudi ce n'est plus trop possible (parce que je le veux bien).

je ne suis pas trop pour les régimes restrictifs qui te disent "ne mange pas çaaaaaaa, c'est le maaaaaaal". mais je réalise très bien qu'on mange un peu trop de tout.

le midi, j'ai testé le repas sans féculent et ça se passe bien.

4 midis par semaine (lundi à mercredi et vendredi), je me sers un bol de soupe (du commerce, je suis trop faignante que pour la faire moi-même le w-e) d'un demi litre et je me prépare un bol de légumes accompagné de jambon, crevette, surimi, filet de poulet (vous voyez le genre quoi).

j'ai la chance d'aimer les légumes, ça aide évidemment. et surtout j'aime beaucoup les légumes crus: chicons, tomates, carottes, champignons principalement.

et ça fait toujours halluciner mes collègues quand elles me voient manger mon bol de légumes crus, sans rien. pas de sauce, pas de vinaigrette, rien. même pas de sel ni de poivre. tout cru tout nu.

et j'adore ça!

c'est trop bon de se faire du bien dans ces cas-là!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est gourmande
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 08:01

voilà un mois que la SNCB a changé tous ses horaires de train. soit-disant pour mieux répondre à la demande des navetteurs, améliorer les trajets, bref tout pour un mieux.

mais voilà un mois que nous vivons le pire. depuis les quelques années que je prends le train je n'ai jamais vu ça.

depuis un mois c'est retard sur retard et je ne parle pas de retard de 5 minutes mais bien de retard de minimum 15 minutes. TOUS les jours. TOUS.

mon nouveau rituel du matin quand j'arrive au bureau c'est de me connecter sur www.trainenretard.be pour sélectionner les retards de la veille.

j'ai commencé à faire ça le 5 janvier, j'ai déjà 11 retards sélectionnés. dont 2 de plus de 30 minutes. ces retards peuvent faire l'objet d'une compensation.

aujourd'hui, prendre le train ce n'est plus se dire "je vais prendre le train de telle heure" mais plutôt le matin: "je vais sur le quai à telle heure et je prends le premier train dans lequel je peux entrer".

et le soir nous avons comme nouvelle habitude de prendre le deuxième train qui passe (il y a 2 trains qui, bien qu'arrivant normalement à 15 minutes d'intervalles, finissent souvent par arriver quasiment en même temps) pour pouvoir voyager assis. peu importe que nous arrivions plus tard chez nous.

alors, bien sûr, je préfère toujours prendre le train plutôt que la voiture pour aller au boulot. de toute façon avec une seule voiture il ne nous serait pas possible d'aller bosser en voiture.

mais c'est vraiment usant quand on ne peut jamais savoir à quelle heure on arrivera au bureau ni à quelle heure on arrivera chez soi le soir.

et à moins que la SNCB arrivent à améliorer la chose (mais comment?), cela sera notre quotidien pour longtemps.

en essayant de le prendre avec philosophie, après tout personne ne nous attend à la maison le soir, pas d'enfants à coucher à une heure décente.

Partager cet article

15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 07:57

une femme n'a jamais assez de chaussures. voilà un joli cliché dans lequel je me retrouve plutôt bien. comme je n'ai jamais assez de t-shirt (même si là je me calme un peu tant que je n'ai pas fait un tri parce que mes tiroirs débordent).

ayant reçu quelques petits sous de la part de maman et belle-maman, j'ai décidé d'investir dans de belles chaussures.

j'avais envie d'une paire de bottes féminines, talons pas trop hauts et de motardes.

en naviguant sur amazon, je suis tombée sur ces 2 beautés:

soldes shoesesques
soldes shoesesques

toutes 2 de la marque rieker, marque que je ne connaissais pas mais qui a l'air réputée (?).

toutes les 2 à -30% en soldes. hop, dans mon panier, même pas peur.

je suis entrée hier en leur possession et à l'essayage j'ai été directement conquise. confortables, doublées pour l'hiver (la doublure des motardes est trop douce!). maintenant faudra voir sur le temps de marche.

les bottines sont des chaussures pour enfant apparemment mais bon, du 39 reste du 39, j'ai bien des converse achetées au rayon garçon alors des motardes au rayon fille ça change pas grand chose.

voilà, j'ai fait les soldes :)

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris s'habille
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 13:16

ce matin, comme j'étais à l'heure, je n'ai pas pris le tram entre la station de métro et mon boulot.

je marchais de mon bon pas habituel et au loin je vois des lumières bleues. rien de bien anormal. en me rapprochant je vois qu'il y a un tram à l'arrêt. je me dis "tiens, encore un accident avec un tram". ça arrive fréquemment.

en arrivant tout près je vois un flic qui finit d'attacher un ruban de police au coin de la rue.

ah, même les piétons ne peuvent pas passer dans ce tronçon de rue. bizarre. je ne m'attarde pas, je fais un détour pour arriver de l'autre côté du tronçon de rue bloqué.

en arrivant de l'autre côté, je jette un oeil par curiosité. il n'y a pas l'air d'avoir quelque chose de spécial, mais bon avec des voitures de flic des 2 côtés ça fait bizarre quand même.

surtout quand j'entends un policier dire à une dame qui sortait de chez elle (je suppose) dans ce tronçon "ne restez pas là madame".

j'arrive au bureau, j'en parle aux collègues, il n'y a rien sur internet encore.

et puis 10 minutes plus, la radio annonce la nouvelle: alerte à la bombe, colis suspect.

ah oui, quand même.

difficile de prendre ça au sérieux étrangement. pourquoi mettre une bombe à cet endroit-là. il n'y a pas de raison.

mais bien sûr pour la police, surtout depuis les événements de la semaine dernière, tout menace est à prendre au sérieux.

le colis suspect a été neutralisé, ce n'était rien. un canular, une provocation, une bêtise? ce gars-là n'avait sûrement rien d'autre à faire que de déposer une valise en disant "ça va péter".

à aucun moment je n'ai eu peur. ça me paraissait tellement ridicule qu'il puisse se passer quoi que ce soit dans ce quartier. là où j'ai grandi, là où je travaille.

et pourtant, ça peut arriver n'importe où.

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est incertaine
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 07:30

l'année dernière à la même époque, je vous faisais part de mon "traumatisme": la balance m'annonçait que j'avais passé la barre des 70kg. et ce fut le déclic pour changer 2-3 choses dans mon alimentation. rien de bien compliqué, un peu plus de fruits et légumes, un peu moins de graisses et d'alcool.

avant de partir au ski, j'avais ainsi réussi à perdre quasiment 3 kilos. j'en ai forcément repris une partie au ski, rien de bien inquiétant.

et puis je me suis à courir, 2 fois par semaine, ça m'a fait du bien.

jusqu'au mois de septembre je me maintenais dans les 67 kilos. j'ai même vu l'ombre des 66 une fois (juste une fois).

avec septembre sont venues les vacances, mes problèmes de dos, l'automne qui m'a donné une faim de loup.

je suis remonté à 68.

une petite gastro éclair m'a permis de limiter les dégâts en période de fête.

aujourd'hui (enfin, jeudi dernier, c'est le jeudi le meilleur jour pour moi au niveau de la pesée) la balance m'annonce 69.4.

il est temps de reprendre les bonnes habitudes.

mais je ne suis plus autant traumatisée que l'année dernière parce que si j'ai quasiment le même poids qu'il y a un an je n'ai définitivement plus le même corps. le sport y est certainement pour beaucoup même si je ne cours plus trop pour le moment. par contre, je continue l'exercice de la planche, je tiens 1min30 et je m'apprête à ajouter 10 secondes.

sur l'année mon corps s'est affiné, raffermi, je n'ai plus ces petits bourrelets, le bide qui essayer de sauter par dessus la ceinture. j'ai même gagné 2 crans de ceinture. et parfois je mets même mon t-shirt dans mon pantalon sans crainte de montrer mon bidou.

l'autre jour on regardait d'anciennes photos et pour la première fois je ne me suis pas dit "purée qu'est-ce que j'étais mince bouhouhou" (mais il est clair que je rêverais de retrouver cette ligne-là). je me suis dit "roh qu'est-ce que j'étais jeune!".

c'est donc assez sereinement que je reprends mes bonnes habitudes alimentaires et c'est avec impatience que j'attends de pouvoir recourir plus régulièrement. pour l'instant je tente de courir le w-e mais c'est vraiment pas de bons jours pour moi entre les courses, les grosses bouffes (parce que le w-e ça ne compte pas c'est bien connu) et la flemme.

mon objectif est tout naturellement de perdre 2 kilos avant le ski. et plus si affinité évidemment.

et toujours bien sûr en duo avec ma copine punisheuse qui a la même vision que moi de l'alimentation et qui se trouve dans la même optique de poids. enfin, moi je suis dans les 60, elle dans les 50 mais au même niveau donc on vise la même chose et c'est ça qui est sympa.

c'est partiiiiii!

Partager cet article

Published by la chauve-souris - dans la chauve-souris est gourmande
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 07:38

comme chaque année pour mon anniversaire j'organise un souper fromage/charcuterie/bière/vin pour mon anniversaire!

c'est facile et ça plait à tout le monde!

trop hâte!

Partager cet article

Mais Qui Est La Chauve-Souris?

  • la chauve-souris
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...
  • trentenaire et fière de l'être entre ombre et lumière, de contraste en unité, de gothique à rocknroll, de chieuse à femme idéale, unicks est là et vous raconte sa vie et ses futilités...

Recherche

Unicks et ses copines

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez unicks sur Hellocoton

morue.gif

Texte Libre

stats for wordpress

Texte Libre